Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Sans tendance dominante en Europe

Marché : Sans tendance dominante en Europe

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés européens évoluent toujours sans tendance dominante, alors que Wall Street hésite sur quelle tendance à adopter dans l'attente d'une intervention de Ben Bernanke prévue mercredi.

Tandis que Zurich reste fermée pour cause de Pentecôte, Madrid perd 1,1%, Milan et Lisbonne 0,8%, mais Bruxelles avance de 0,1%, Paris de 0,2%, Londres et Amsterdam de 0,3%, et Francfort 0,4%. Par comparaison, Wall Street cède moins de 0,1%.

Les opérateurs sont dans l'expectative avant mercredi, jour où de la publication des 'minutes' (compte-rendu) du dernier comité de politique monétaire de la Fed et surtout de l'allocution de Ben Bernanke devant le Congrès américain.

'Il n'y a guère de doute sur le fait que le patron de la Réserve fédérale va défendre sa politique ultra-accommodante, mais chacun de ses mots sera décortiqué', prévient Chris Weston, le responsable de la stratégie marchés chez IG.

Il s'agira selon lui de savoir si la Fed s'apprête à faire de grandes annonces à l'occasion de ses réunions de juin et de septembre. 'Des propos de Bill Dudley pourraient aussi intéresser, dans la mesure où il fait figure de candidat à la succession de Ben Bernanke', ajoute-t-il.

Sur le plan des données économiques, la semaine sera marquée notamment par les ventes de logements et les commandes de biens durables aux Etats-Unis, ainsi que par des estimations préliminaires des indices PMI européens, globalement attendues en baisse.

'Une diminution, même progressive, des liquidités injectées au système financier constitue aujourd'hui une crainte beaucoup plus forte pour les investisseurs que la récession', estime Sandy Campart, le directeur de l'IUP Banque Finance Assurance de Caen.

Ryanair grimpe de 7,1% à 6,8 euros à Londres, entouré pour la publication de bénéfices supérieurs aux attentes sur son exercice 2012-2013, la vigueur de son trafic ayant permis d'absorber notamment une augmentation de sa facture carburant.

Thomas Cook perd par contre 2,5% à 154,5 pence, affecté par une note d'UBS qui remonte certes son objectif de cours de 125 à 170 pence, mais dégrade sa recommandation de 'achat' à 'neutre', en réaction à la dernière publication du voyagiste britannique.

EDF signe à l'inverse l'une des meilleures performances du CAC40 à Paris, gagnant 1,6% à 17,6 euros, grâce à des propos favorables de Crédit Suisse qui passe de 'sous-performance' à 'neutre' et relève son objectif de cours de 12 à 17,5 euros.

STMicroelectronics (+2,8% à 7,5 euros) poursuit sa marche à Paris et à Milan, les analystes se montrant rassurés après la journée d'investisseurs tenue jeudi dernier. Pour HSBC, elle a démontré que l'objectif d'une marge opérationnelle de 10% est 'réalisable'.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI