Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Sans tendance claire pour une séance écourtée

Marché : Sans tendance claire pour une séance écourtée

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes évoluent en ordre dispersé en cette veille de Noël, compte tenu de l'accalmie de l'actualité économique et en l'absence de nombreux opérateurs pour cette séance qui sera écourtée avant un long congé.

Tandis que Francfort, Milan et Zurich restent portes closes, Londres gagne 0,3% et Madrid 0,1%, tandis qu'Amsterdam reste stable, Paris et Bruxelles perdent 0,2% et Lisbonne 0,4%. Mardi à New York, le Dow Jones a pris près de 0,4% et le Nasdaq a cédé 0,3%.

'De New York à Tokyo, en passant par Paris, Wall Street a soutenu les places internationales, et le billet vert. Cependant, la Grèce réserve encore des surprises loin de rassurer la BCE et les places européennes', souligne-t-on chez XTB.

Le parlement grec a en effet de nouveau échoué à élire le Président de la République, ce qui laisse craindre un échec pour le troisième et dernier tour, lundi prochain, et donc des législatives anticipées aux conséquences incertaines.

'A l'image du moral des investisseurs depuis l'été dernier, nous hésitons entre deux dictons de Noël : 'Noël humide, greniers et tonneaux vides' ou 'Givre à Noël, cent écus dans notre escarcelle'...', affirme pour sa part un gérant de Barclays Bourse.

'Nous surveillerons donc la météo dans les prochaines heures pour établir notre stratégie 2015. A noter que la séance du jour sera écourtée avec une clôture à 14h00. Le marché sera fermé demain et vendredi', poursuit-il.

Les marchés européens ne pourront donc réagir aux statistiques américaines de cet après-midi, à savoir les inscriptions aux allocations chômage et les stocks de pétrole de la semaine passée. De ce côté de l'Atlantique, seuls sont attendus, vers midi, les chiffres du chômage en France.

Sur le plan des valeurs, Alstom recule de 0,7% à 26,8 euros à Paris, pénalisé par des propos de S&P qui estime à 'une sur trois' la possibilité qu'elle abaisse, à court terme, sa note sur la dette de long terme du groupe industriel en catégorie spéculative.

BAE Systems avance de 0,5% à 476 pence à Londres, à la suite d'un contrat remporté auprès de l'armée de terre des Etats-Unis, pouvant atteindre jusqu'à 1,2 milliard de dollars et portant sur le développement et la mise en production d'un véhicule blindé multi-rôle.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...