Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Sans soutien des chiffres américains

Marché : Sans soutien des chiffres américains

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices européens se dirigent pour la plupart vers une fin de semaine dans le rouge, sur fond de données encourageantes pour l'économie américaine, et donc plutôt de nature à plaider pour une remontée précoce des taux de la Fed.

Francfort et Zurich perdent ainsi 0,5%, Milan et Lisbonne 0,3%, Madrid, Paris, Bruxelles et Amsterdam 0,1%, alors que Londres avance de 0,2%. A New York, le Dow Jones et le Nasdaq reculent d'environ 0,2% chacun.

'Le FTSE a ouvert en hausse ce vendredi grâce aux derniers sondages sur le référendum en Ecosse', note Tony Cross, analyste marchés chez Trustnet Direct, faisant référence à une enquête donnant une avance au 'non' à 52%.

Conformément au consensus, le Département du Commerce a fait état d'une hausse de 0,6% des ventes au détail le mois dernier, une nouvelle fois grâce à la vigueur du secteur automobile sans lequel elles se sont accrues de 0,3%.

'L'attente d'un rebond des dépenses des ménages favorisé par l'amélioration vigoureuse du marché du travail s'est finalement matérialisée en août', commente Natixis qui s'attend à ce qu'elles 'gagnent encore en dynamisme à moyen terme'.

Autre donnée assez attendue cet après-midi, l'indice du sentiment des consommateurs de l'Université du Michigan a encore progressé pour s'établir à 84,6 points ce mois-ci, après 82,5 en août, et a ainsi battu le consensus de 83,5.

Sur le vieux continent, le déficit courant de la France s'est réduit à -2,2 milliards d'euros en juillet, les prix à la consommation ont baissé de 0,5% en Espagne en rythme annuel au mois d'août, et la production industrielle de la zone euro a augmenté de 1% en juillet.

Chris Williamson, économiste en chef chez Markit, souligne toutefois le caractère volatil de la production industrielle mesurée au mois, aussi serait-il selon lui imprudent d'accorder trop d'importance à cet indicateur en matière de croissance.

BASF ne cède que 0,2% à 77 euros à Francfort, alors que Wintershall, la filiale énergétique du chimiste allemand, a annoncé une prise de participations dans plusieurs champs pétro-gaziers en Norvège, pour un montant total de 1,25 milliard de dollars.

A noter aussi que la cotation de l'action Club Méditerranée est suspendue depuis ce matin à la Bourse de Paris, alors que le groupe d'investissement chinois Fosun a fait part de son intention de lancer une offre publique d'achat en surenchère sur le groupe de tourisme.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...