Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Sans réaction face aux données américaines

Marché : Sans réaction face aux données américaines

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés européens continuent d'afficher en majorité des corrections, restant de marbre face à la parution d'indicateurs américains dans l'ensemble conformes aux anticipations des économistes.

Zurich gagne 0,3%, Bruxelles 0,2% et Londres moins de 0,1%, tandis que Francfort, Paris et Lisbonne cèdent 0,1%, Amsterdam 0,3%, Madrid 0,5% et Milan 0,6%. A New York, le Dow Jones perd 0,3% et le Nasdaq moins de 0,1%.

'Les Bourses européennes avaient flambé hier grâce à différentes bonnes nouvelles de sociétés et aux prévisions de la Banque mondiale. En effet, pour la toute première fois en près de trois ans, elle a revu ses prévisions de croissances à la hausse', rappelle Saxo Banque.

Conformément à ce qu'attendaient les économistes, les prix à la consommation aux Etats-Unis ont augmenté de 0,3% en décembre 2013 (+0,1% hors éléments habituellement volatils que sont les prix alimentaires et énergétiques).

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont diminué de 2.000 à 326.000 la semaine dernière, en ligne avec les attentes, et l'indice de la Fed de Philadelphie s'est amélioré un peu plus que prévu pour atteindre 9,4, contre 6,4 le mois dernier.

De ce côté de l'Atlantique, Eurostat a confirmé le recul du taux d'inflation à 0,8% seulement dans la zone euro en décembre, contre 0,9% le mois précédent. Entre novembre et décembre, les prix à la consommation ont augmenté de 0,3%.

'La zone euro semble toujours embourbée dans les risques déflationnistes, et si la confiance des investisseurs s'est améliorée vis-à-vis du bloc dans son ensemble, ce climat ne profite pas aux membres les plus lourdement endettés', estime-t-on chez IG.

Sur le plan des valeurs, Ahold abandonne 2,4% à 12,8 euros à Amsterdam, après la présentation par le distributeur néerlandais de ventes en baisse de 4,2% sur le quatrième trimestre 2013, grevées par les activités aux Etats-Unis.

En queue du CAC40 parisien avec une baisse de 3,6% à 27,3 euros, Carrefour pâtit de l'annonce d'un chiffre d'affaires en croissance organique de 3,2% sur les trois derniers mois de 2013, une performance inférieure aux attentes.

Richemont dérape de 1,9% à 87 francs suisses et constitue l'une des plus fortes baisses du SMI: la maison de luxe a affiché des ventes trimestrielles jugées décevantes par les analystes et marquées par un recul en Chine continentale.

En revanche, Adecco s'adjuge 2,8% à 75,3 francs suisses à Zurich, profitant d'un relèvement de recommandation chez HSBC de 'neutre' à 'surpondérer', dans le cadre d'une note sur les acteurs européens des ressources humaines.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI