Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Sans illusions, l'euro attend la BCE

Marché : Sans illusions, l'euro attend la BCE

tradingsat

(CercleFinance.com) - Sans surprise, l'attentisme était de mise sur le marché des changes avant une journée qui sera émaillée par de nombreuses, à commencer par l'issue des comités de politique monétaire de la BCE et de la Banque d'Angleterre à mi-séance. Vers midi, la monnaie unique européenne grappillait 0,06% à 1,3599 dollar.

L'euro recule en revanche de 0,16% contre le yen à 138,8 yens, mais il prend 0,19% face au sterling à 0,8314 et reste neutre contre le franc suisse à 1,2264 franc l'euro.

Les mouvements sont limités alors que le conseil des gouverneurs de la BCE se terminera, en tout début d'après-midi, par la conférence de presse de son président Mario Draghi.

“Aujourd'hui, la BCE doit précisément indiquer si elle compte passer en terrain négatif ses propres taux de rémunération des dépôts, mais nous ne nous attendons à aucune annonce fracassante”, indique Daniel Gravier chez XTB France.

“Il ne fait guère de doute que la BCE optera pour le statu quo”, ajoutent les analystes de Saxo Banque.

Alors que les derniers indicateurs de la zone euro sont avérés mitigés, le discours du président de la BCE sera suivi de près, même en l'absence de décisions.

Les cambistes de Société Générale s'interrogent : 'la BCE pourra-t-elle sortir de son chapeau de quoi enrayer la hausse de l'euro, ou ce qui serait nécessaire pour un accroître les liquidités ?'

Et eux de se répondre : 'son incapacité à mener à bien une politique de détente est quelque chose que la BCE partage avec la Banque du Japon, du moins jusqu'à un passé récent', écrivent les analystes. A court terme, ils estiment d'ailleurs que l'euro risque plus de monter que de baisser.

Outre la réunion de la Banque d'Angleterre, qu'un intervenant qualifie par avance de “non évènement”, les opérateurs prendront connaissance cet après-midi de plusieurs statistiques d'importance du côté américain, comme la 2e estimation pour le PIB du 3e trimestre, qui devrait selon le consensus être relevée de 2,8 à 3%, ou encore les inscriptions hebdomadaires au chômage attendues à 325.000.

D'une manière générale, et dans le sillage du recueil conjoncturel que la Fed a publié hier, le Beige Book, l'accélération de la conjoncture américaine n'inspire guère de doutes.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...