Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Salue l'embellie de l'emploi américain

Marché : Salue l'embellie de l'emploi américain

tradingsat

(CercleFinance.com) - Ayant déjà intégré la perspective d'un démarrage prochain du 'tapering', au vu de leur correction des derniers jours, les indices européens accueillent favorablement l'embellie du marché du travail américain.

Lisbonne cède encore 0,3% et Madrid 0,2%, mais Milan et Zurich gagnent 0,4%, Paris 0,7%, Londres, Bruxelles et Amsterdam 0,8%, et Francfort 1%. A Wall Street, le Dow Jones grimpe de 0,9% et le Nasdaq, de 0,5%.

L'économie américaine a créé 203.000 postes non-agricoles au mois de novembre, alors que le consensus tablait sur 180.000, et le taux de chômage a diminué de 0,3 point à 7% de la population active, là où les économistes n'attendaient qu'une baisse à 7,2%.

Réagissant à ces chiffres, Natixis déclare désormais tabler sur l'annonce du 'tapering' (réduction des rachats d'actifs de la Réserve Fédérale) dès le 18 décembre, et non plus en janvier prochain.

'En effet, les Etats-Unis ont désormais créé 204.000 postes par mois en moyenne sur les quatre derniers mois, ce qui correspond à l'objectif non officiel de certains responsables de la Réserve Fédérale', précise la banque française.

La perspective d'une réduction prochaine des injections monétaires n'effraie pourtant pas les marchés actions, qui ont déjà intégré un tel scénario après les statistiques solides parues au cours des jours précédents.

Aussi, ils peuvent désormais se réjouir des signes d'embellie de l'économie américaine, comme l'indice de confiance du consommateur 'UMich' qui a grimpé à 82,5 en estimation préliminaire, contre 75,1 en novembre.

Par ailleurs, les dépenses des ménages américains ont augmenté de 0,3% au mois d'octobre, soit un peu plus que prévu, alors même que leurs revenus ont diminué de 0,1% sur la même période, contrairement aux attentes.

De ce côté de l'Atlantique, ont été annoncées une réduction du déficit commercial de la France à 4,7 milliards d'euros en octobre, ainsi qu'une rechute de 2,2% des commandes à l'industrie allemande pour le même mois.

Air France-KLM figure en queue de l'AEX d'Amsterdam avec un recul de 0,9% à 7,3 euros, la compagnie aérienne ayant fait part d'un trafic passage en croissance de 0,9% seulement en novembre, pour des capacités en hausse de 2%.

Nestlé progresse de 1,2% à 65,3 francs suisses à Zurich, après l'annonce de la cession par le géant agroalimentaire de sa participation de 10% dans le groupe de parfumerie et d'arômes Givaudan (-2% à 1210 francs).

Cette nouvelle profite d'ailleurs à plein à L'Oréal, qui caracole en tête du CAC40 avec un gain de 3,9% à 127,1 euros, dans la mesure où elle relance les spéculations autour des 29,5% que détient Nestlé dans le capital du leader mondial des cosmétiques.

Faurecia aussi se met en avant à Paris, gagnant 3,8% à 24,9 euros, profitant de propos favorables d'UBS qui passe de 'neutre' à 'achat' et remonte son objectif de cours de 20 à 31 euros sur le titre de l'équipementier automobile.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI