Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : SABMiller bat le consensus, prévoit des temps difficiles

Marché : SABMiller bat le consensus, prévoit des temps difficiles

Marché : SABMiller bat le consensus mais prévoit des temps difficilesMarché : SABMiller bat le consensus mais prévoit des temps difficiles

LONDRES (Reuters) - SABMiller a annoncé jeudi un bénéfice annuel supérieur au consensus, grâce à une meilleure performance enregistrée au second semestre, mais le brasseur estime que l'exercice en cours sera lui aussi difficile, en raison notamment de la volatilité des taux de change.

Le propriétaire des marques Peroni et Grolsch entre autres a fait état d'un bénéfice d'exploitation en baisse de 1% à 6,37 milliards de dollars (5,67 milliards d'euros) sur l'exercice annuel clos le 31 mars, dépassant le consensus des analystes donnant 6,23 milliards.

Le chiffre d'affaires net producteur (net producer revenue, équivalent au C.A. diminué des prélèvements fiscaux indirects) a diminué de 2% à 26,29 milliards de dollars, supérieur là aussi au consensus qui le donnait à 26,23 milliards.

Hors effets de change, le C.A. a augmenté de 5% et le bénéfice avant impôt, intérêts et amortissements (Ebita) a progressé de 6% grâce à une hausse des prix et à une diminution des charges.

Un dollar fort réduit la valeur des ventes et les bénéfices réalisés à l'international. Il augmente par contre les coûts attachés aux matières premières, celles-ci étant le plus souvent traitées en dollar.

Le brasseur avait déjà signalé le mois dernier que les ventes mondiales en volume avaient quasiment stagné durant l'exercice écoulé.

La croissance en Afrique et en Amérique latine a été compensée par la faiblesse de l'Amérique du Nord et de la Chine, encore que cette dernière ait renoué avec la croissance au dernier trimestre 2014.

Si SABMiller annonce par avance que l'exercice 2015-2016 sera délicat à gérer, "nous avons cependant foi en notre stratégie qui doit se traduire par une croissance supérieure sur le long terme et nous continuerons d'investir dans les capacités de production, surtout dans les marchés de croissance", ajoute-t-il.

Le directeur général Alan Clark s'est toutefois abstenu de toute prévision sur le court terme, jugeant l'exercice "trop risqué" au vu de l'instabilité du moment.

L'action gagne 1,8% en matinée en Bourse de Londres.

(Martinne Geller, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...