Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Retour à l'optimisme au sujet de la Grèce

Marché : Retour à l'optimisme au sujet de la Grèce

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes se redressent ce mercredi, à la faveur de nouveaux espoirs d'issue positive aux discussions entre la Grèce et ses créanciers, et alors qu'une salve de données est attendue cet après-midi aux Etats-Unis.

Londres reste stable, mais Zurich gagne 0,2%, Francfort 0,4%, Bruxelles 0,5%, Amsterdam 0,7%, Paris et Lisbonne 0,8%, Madrid 0,9%, Milan et Athènes 1,2%. A New York la veille, le Dow Jones et le Nasdaq ont pris un peu plus de 0,1% chacun.

'Je ne vois pas de raison d'arrêter d'être acheteur', juge Chris Weston, le stratège en chef d'IG. 'Il s'agit juste de suivre la tendance et les liquidités, même s'il convient de s'assurer que la Grèce va bien obtenir sa prolongation de prêt évoquée dès hier', ajoute l'analyste.

Selon la presse internationale, Athènes devrait faire une demande d'extension de ses prêts de six mois avec des conditions qui devront être discutées. Un accord là-dessus pourrait donc permettre à la Grèce de passer l'échéance du 28 février sans anicroche.

'Dans le bras de fer entre la Grèce et la zone euro c'est la Grèce qui a craqué', commente Philippe Waechter, le directeur de la recherche économique de Natixis Asset Management, qui y voit un changement majeur.

Cet après-midi aux Etats-Unis, les opérateurs seront attentifs à plusieurs données au titre du mois de janvier, à savoir les prix à la production, les permis de construire et les mises en chantier de logements, puis la production industrielle.

'Les investisseurs pourraient se montrer plus réactifs à la publication des minutes du dernier FOMC', estime un analyste d'Aurel BGC, rappelant que ces dernières semaines, six membres ont clairement indiqué désirer une hausse des taux directeurs 'mi-2015'.

'Ils militent, par conséquent, pour le retrait du mot 'patient' du communiqué de mars. A l'inverse, deux 'colombes' s'opposent clairement à cette première hausse du fait de la faiblesse de l'inflation', précise-t-il.

L'action Eni grimpe de 3% à Milan, après la publication des résultats trimestriels de la compagnie pétrolière italienne : si elle a essuyé des pertes en raison de dépréciations, elle a vu sa production augmenter sensiblement en comparaison annuelle.

Les publications se sont aussi montrées fournies à Paris, avec des accueils favorables pour celles de la banque Crédit Agricole (+5,9%), du groupe parapétrolier Technip et de la chaine hôtelière Accor (+2,5% chacun), ainsi que du cimentier Lafarge (+2,2%).

Tesco gagne 0,5% à Londres, à la suite de la nomination de John Allan (actuellement président délégué de Dixons Carphone) comme nouveau président du conseil d'administration du géant de la distribution, à partir du 1er mars prochain.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI