Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Reste sur sa faim après le rapport du DoL

Marché : Reste sur sa faim après le rapport du DoL

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes se maintiennent en terrain négatif, alors que des chiffres de l'emploi américain ne permettent pas de remettre en cause l'hypothèse d'une hausse de taux par la Fed dès le mois prochain.

Bruxelles lâche 1% et Amsterdam 0,5%, Madrid, Francfort et Paris reculent de 0,4%, Zurich cède 0,3%, Londres 0,2% et Milan 0,1%, tandis que Lisbonne grappille 0,1%. A New York, le Dow Jones cède 0,3% et le Nasdaq 0,2%.

Le Département du Travail (DoL) a dénombré 215.000 nouveaux postes non agricoles le mois dernier aux Etats-Unis, soit environ 10.000 de moins qu'attendu par le consensus, et le taux de chômage s'est maintenu à 5,3%.

'A notre avis, si ce rythme est maintenu le mois prochain sur fond d'actualité économique toujours aussi positive, il faudra alors attendre une normalisation de la politique monétaire dès septembre', préviennent les analystes de Natixis.

Outre le rapport du DoL, les marchés européens pâtissent de la chute de 1,4% de la production industrielle allemande annoncée ce matin pour le mois de juin, alors que les économistes espéraient en moyenne une hausse proche de 0,5%.

'Le secteur industriel devrait avoir apporté un soutien modeste à l'économie allemande sur le deuxième trimestre, mais cette croissance est frustrante par sa faiblesse', commente à ce sujet Chris Williamson, chief economist chez Markit.

Sur le plan des valeurs, Allianz recule de 0,6% à Francfort, en dépit de la présentation par la compagnie d'assurance de bénéfices supérieurs aux attentes sur son deuxième trimestre, qui reposent toutefois beaucoup sur une faible sinistralité.

Engie progresse de 1,1% à Paris et à Bruxelles, soutenu par Credit Suisse qui relève son opinion à 'surperformance' et son objectif de cours à 19,7 euros, estimant que le titre du groupe énergétique surperformera ses pairs sur les douze prochains mois.

Tod's fait l'objet de prises de bénéfices (-1,1%) à Milan au lendemain des trimestriels de la maison de luxe italienne, qui a pourtant vu sa rentabilité se redresser après sept trimestres consécutifs de forte baisse.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...