Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Résiste à des résultats ternes en Europe

Marché : Résiste à des résultats ternes en Europe

tradingsat

(CercleFinance.com) - Malgré de nombreuses publications d'entreprises mal accueillies en Europe, les indices demeurent bien orientés cet après-midi après des données militant pour un maintien du statu quo de la Fed sur son assouplissement quantitatif.

Zurich cède 0,7%, mais Francfort gagne 0,2%, Paris, Amsterdam et Lisbonne 0,4%, Londres 0,5%, Bruxelles 0,7%, Madrid 0,9% et Milan s'adjuge 1,8%. A New York, le Dow Jones avance de 0,3%.

'Les courtiers ne s'attendent pas à des réductions de rachat d'actifs d'ici peu, et tout changement de politique monétaire américaine avant Noël serait pour eux une mauvaise surprise', estime un analyste marchés d'IG.

Cet optimisme se trouve soutenu notamment par l'indice de confiance du consommateur américain du Conference Board qui a chuté à 71,2, contre 80,2 en septembre, alors que les analystes ne l'attendaient qu'un peu en dessous de 76.

'La fermeture partielle d'administrations fédérales et la crise du plafond de la dette ont porté un coups dur aux perspectives des consommateurs', souligne l'économiste Lynn Franco, pour qui 'la confiance devrait se montrer volatile au cours des prochains mois'.

Les autres données de l'après-midi s'avèrent elles aussi de nature à inciter la Fed à rester souple : les ventes de détail ont baissé de 0,1% en septembre, tout comme les prix producteurs, et les stocks des entreprises ont gonflé de 0,3% en août.

Sur le plan des valeurs, UBS plonge de 7,8% à 17,7 francs suisses à Zurich: l'établissement bancaire a renoué avec les bénéfices au troisième trimestre, mais juge 'éprouvant' l'environnement économique actuel.

A Francfort, Deutsche Bank grappille 0,2% à 36 euros malgré des bénéfices en recul bien plus fort que prévu, alors que Linde se tasse de 0,6% à 145 euros, le fournisseur de gaz industriels ayant lancé un avertissement sur résultats à cause des changes.

En queue du CAC40 à Paris, Michelin dévisse de 4,1% à 76,5 euros, après la publication par le pneumaticien d'un chiffre d'affaires trimestriel en baisse de 5,8%, là où le consensus n'attendait qu'une 'légère baisse'.

En revanche, BP prend 4,7% à 473 pence : outre des bénéfices meilleurs que prévu, la major pétrolière a fait part d'un relèvement de son dividende trimestriel de 5,6% et va poursuivre sa politique de recentrage sur ses actifs stratégiques.

Nokia grimpe enfin de 6,5% à 5,3 euros à Helsinki, l'équipementier télécoms ayant renoué avec les bénéfices grâce à sa filiale de réseaux Nokia Siemens Networks et à sa division de cartographie et de géolocalisation HERE.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...