Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Repli moyen des indices US (-0,2%)

Marché : Repli moyen des indices US (-0,2%)

tradingsat

(CercleFinance.com) - C'est la première fois que cela se produit cette année: Wall Street ne finit pas en hausse à l'issue d'une séance du vendredi... et à plus forte raison à l'occasion d'une séance des '4 sorcières' qui conclut un 1er trimestre de folie, avec des écarts qui vont de +7,6% pour le Nasdaq à +17,5% pour le 'Dow Transport'.

Vu le repli moyen des indices US (-0,2%), s'il avait existé une volonté de tirer les cours, il n'aurait pas fallu plus de 20 minutes pour remonter tous les indices à l'équilibre et permettre au Dow Jones d'égaler la plus longue série haussière de l'histoire: 11 séances consécutives en 1987.
Le compteur reste donc bloqué à 10... et surtout, le 'Dow' n'a pas inscrit de nouveau record annuel en intraday (il termine en repli de 0,17% à 14.514Pts).
Le 'S&P' n'est pas davantage parvenu à égaler son record des 1.565Pts du 9 octobre 2007: l'indice clôture en repli de 0,14% à 1.561Pts.

La semaine se conclut néanmoins sur une progression globale de +0,6% (et de +9,45% depuis le 1er janvier).
Le 'Dow Transport termine sur le même score que le 'S&P' (-0,14%) et le Nasdaq a reculé de -0,3% (malgré la hausse de 2,6% du titre Apple au lendemain de la présentation à grand spectacle du Samsung-S4).

Coup de chapeau cependant pour le Russel-2000 (-0,06%) qui inscrit un nouveaurecord absolu à 954Pts avant d'en terminer à 952,5Pts.

Même s'il est difficile de croire que les statistiques aient joué un rôle majeur (le marché les ignore superbement quand cela l'arrange), certains commentateurs estiment qu'elles ont joué négativement, à commencer par la chute surprise de l'indice du sentiment des ménages compilé par l'université du Michigan: le baromètre bi-mensuel rétrograde de 77,6 vers 71,8 alors que le consensus tablait sur une stabilité autour de 78.

C'est un comble alors que Wall Street déploie la grosse artillerie pour susciter un 'sentiment de richesse' via les indices boursiers (mais cela ne concerne véritablement que les 10% d'américains déjà les plus riches et surtout les 5% qui détiennent près de 85% des actions en circulation).

L'autre chiffre du jour -l'inflation- est ressorti au plus haut depuis 3 ans à +0,7% (+0,2% hors énergie/alimentation) et l'indice d'activité 'Empire State' se replie à la marge (de 10 vers 9,2) et cela n'a rien d'alarmant car dans le même temps, la production industrielle progresse de +0,7% (contre +0,6% anticipé).

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...