Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Repli amplifié après les chiffres américains

Marché : Repli amplifié après les chiffres américains

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens tendent à amplifier leurs pertes par rapport à ce matin, confortés dans ce sens par l'ouverture dans le rouge de Wall Street sur fond de données économiques défavorables.

Lisbonne dévisse de 1,3%, devant Londres, Francfort et Paris (-1,2%), Amsterdam (-1%), Bruxelles (-0,9%), Madrid (-0,7%), Zurich (-0,5%) et Milan (-0,2%). A New York, le Dow Jones a cédé 0,2% et le Nasdaq 0,3%.

Les Bourses s'inquiètent de la faiblesse des cours de pétrole (à moins de 54 dollars le baril sur le WTI), d'autant que 'selon les analystes, l'offre excédentaire du marché n'est pas un problème qui pourrait être résolu à court terme', d'après Saxo Banque.

Ce dernier met aussi en avant l'hypothèse d'une victoire de Syriza au scrutin prévu fin janvier en Grèce, 'ce qui inquiète les marchés, car il pourrait remettre en cause et renégocier le plan de sauvetage et d'austérité mis en place il y a quelques mois'.

Autre nouvelle pesant sur la tendance, l'indice de confiance du consommateur américain - calculé par le Conference Board - n'a augmenté que de 91 en novembre à 92,6 ce mois-ci, alors que les économistes espéraient une progression plus vigoureuse, vers 95.

Toujours au chapitre de l'économie américaine, les prix des maisons ont reculé de 0,1% en octobre par rapport à septembre dans les 20 plus grandes agglomérations américaines, d'après les indices S&P Case-Schiller.

En Espagne, les ventes au détail ont rebondi de 1,8% en novembre, après une baisse de 0,7% le mois précédent, tandis que la baisse des prix en rythme annualisé s'est accélérée, passant de -0,4% en novembre à -1,1% en décembre.

'Cette contraction s'explique, principalement, par la diminution des prix des produits énergétiques (gasoil et essence)', précise d'ailleurs l'Instituto Nacional de Estadistica qui publie ces chiffres préliminaires.

Sur le plan des valeurs, les titres pétroliers comme Total (-2,2% à 42,8 euros à Paris), BP (-1,4% à 412 pence à Londres) ou Shell (-1,6% à 27,7 euros à Amsterdam) pèsent sur la tendance dans le sillage des cours de l'or noir.

Toujours dans le secteur énergétique, EDF perd 2,2% à 22,9 euros, BASF 1,4% à 69,9 euros et Eni 0,1% à 14,6 euros, après la cession de leurs parts respectives dans le projet de gazoduc South Stream au géant russe Gazprom.

Next s'adjuge 2,7% à 6690 pence à Londres, salué pour le relèvement par le groupe britannique de prêt-à-porter de sa prévision de bénéfice annuel, à l'occasion d'un bref point d'activité sur le quatrième trimestre.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...