Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Renoue avec le courant vendeur

Marché : Renoue avec le courant vendeur

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés européens retombent dans le rouge cet après-midi, renouant ainsi avec le courant vendeur provoqué la veille par l'annonce d'une réduction des injections monétaires de la Réserve Fédérale.

Lisbonne dévisse de 1,6%, Madrid de 1,3% et Milan de 1,2%, Francfort de 1%, tandis qu'Amsterdam, Bruxelles et Zurich perdent 0,7%, Paris 0,5% et Londres 0,2%. Wall Street rebondit par contre de 0,2%.

Malgré un bon début de séance, les équipes de FXCM percevaient ce matin un risque de rechute en cette journée des 'quatre sorcières', marquée par l'expiration de toute une série de contrats futurs et d'options.

'A court-terme, les investisseurs doivent digérer le changement de politique monétaire et s'inquiètent de la hausse des taux (n'oublions pas que nous partons de très bas sur les taux et que nous corrigeons partiellement une anomalie...)', souligne Barclays Bourse.

'Anxiogène pour les investisseurs, le virage de la Fed n'en reste pas moins cohérent', estime toutefois Fabrice Cousté, chez CMC Markets France. 'Une économie qui va mieux ne nécessite plus de perfusion monétaire', rappelle-t-il.

Dans une note de conjoncture, l'Insee estime que la situation sur le marché du travail en France continuerait de se détériorer d'ici fin 2013, en l'absence de franche accélération de l'activité économique.

'Les freins resteraient en effet importants, la demande intérieure manquant de tonus tout au long de l'année. En outre, les dépenses de consommation des administrations ralentiraient', explique l'institut de statistiques.

Côté valeurs, SAP (-2,8% à 55 euros à Francfort) et Capgemini (-1,5% à 37,9 euros à Paris) pâtissent de la publication par Oracle de revenus trimestriels décevants, grevés par une chute des ventes de serveurs et une quasi-atonie de celles de nouvelles licences.

Ryanair gagne 2% à 7,2 euros à Londres, aidé par Crédit Suisse qui réaffirme une opinion 'surperformance' et relève sa cible de 7,70 à 8,75 euros, soulignant les perspectives affichées par la compagnie irlandaise à bas coûts lors d'une réunion investisseurs.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...