Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Relative indécision des changes mercredi midi

Marché : Relative indécision des changes mercredi midi

tradingsat

(CercleFinance.com) - Sur le marché des changes ce midi, l'indécision dominait toujours, l'euro/dollar se maintenant aux environs immédiat des 1,33 dollar, avec une pointe en matinée à 1,3335. Vers 13 heures 20, la monnaie unique européenne se tasse de 0,21% à 1,3287 dollar. Elle perd également 0,29% à 0,8483 sterling, mais regagne en revanche 0,41% face au yen à 1128,31.

La stabilité est de mise contre le franc suisse, à 1,2320 franc l'euro.

L'actualité monétaire du jour en Europe reste occupée par les auditions en cours à la Cour constitutionnelle allemande de Karlsruhe, qui se prononcera (probablement à la rentrée prochaine) sur la légalité, selon le droit fondamental allemand, du programme monétaire non-conventionnel annoncé en septembre 2012 par la BCE - mais encore jamais utilisé. 'Les résultats des premières auditions n'ont débouché sur rien de clair', estime le courtier, qui les considère jusqu'à présent comme 'de la friture sur la ligne'.

Un cambiste nord-européen indique que lorsqu'il a démarré son ordinateur ce matin (avant l'ouverture des marchés, soit avec les clôtures de la veille ou de la nuit), '33 indices boursiers couvrant pratiquement le monde entier se sont affichés en rouge', ce qui signale des baisses. Difficile de dire s'il s'agit du début d'une correction majeure ou d'une capitulation à ce stade.

D'une manière générale, la future politique de la Fed, qui pourrait prochainement diminuer ses rachats d'actifs, voire celle de la Banque du Japon qui ne semble plus décidée à étendre les siens, inquiète les investisseurs.

Selon Aurel BGC, les investisseurs pourraient être en train d'entamer leur 'sevrage' aux injections de liquidités des banques centrales, qui seraient “arrivées au bout de leur capacité à soutenir les marchés'.

“Le message de la BCE et de la Fed indique que les Banques centrales n'ont pas une baquette magique et pourront difficilement aller plus loin dans la politique non-conventionnelle”, surenchérit Barclays Bourse.

'Il s'agit d'un signal d'aversion croissante au risque et d'augmentation de la volatilité', souligne le cambiste nord-européen. 'Si les actions continuent de baisser, les devises et notamment celles qui jouent le rôle de valeur-refuge devraient bien se comporter', présume-t-il. Ce qui pourrait jouer pour le dollar, le franc suisse voire la livre contre l'euro.

Du côté de l'agenda statistique de la matinée, on a appris qu'en France, les prix à la consommation ont augmenté de 0,1% en mai, ce qui représente une hausse de 0,8% sur un an.

En outre, la production industrielle a augmenté de 0,4% dans la zone euro et de 0,3% dans l'UE en avril 2013 par rapport à mars 2013. En mars, la production avait progressé de 0,9% dans les deux zones.

Aucune statistique américaine d'importance n'est attendue cet après-midi des Etats-Unis, à l'exception des stocks commerciaux de brut et de produits pétroliers.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...