Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Regards toujours braqués vers la Grèce

Marché : Regards toujours braqués vers la Grèce

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens ne s'éloignent guère de leurs équilibres, les opérateurs attendant d'en savoir plus sur le détail des propositions d'Athènes pour valider la prolongation de son plan d'aide pour quelques mois.

Athènes bondit de 6,2% et Amsterdam prend 0,5%, mais Madrid ne grappille que 0,1%, Londres stagne, Paris cède 0,1%, Francfort, Zurich, Bruxelles et Lisbonne 0,2%, et Milan perd 0,4%. A New York lundi, le Dow Jones a cédé 0,1% et le Nasdaq a pris 0,1%.

'Bien sûr, les investisseurs attendent de connaître le détail des propositions de réformes de la Grèce et la réponse de l'Eurogroupe. Il ne devrait, cependant, pas y avoir de surprises', estime Christopher Dembik, économistes chez Saxo Banque.

'La Grèce devrait confirmer sa volonté de mener à bien les réformes sociales en faveur des plus défavorisés en échange de la poursuite des privatisations et d'une amélioration des dispositifs de lutte contre la fraude fiscale', poursuit-il.

'Cette liste de réformes que propose Athènes doit lui permettre de valider une bonne fois pour toute la prolongation de son plan d'aide (de quatre mois) envers ses créanciers internationaux', rappelle-t-on chez XTB France.

Le taux d'inflation annuel de la zone euro s'est établi à -0,6% en janvier 2015, contre -0,2% en décembre 2014, et atteint ainsi son plus faible niveau enregistré depuis juillet 2009, d'après Eurostat qui confirme donc son estimation rapide.

Aux Etats-Unis, la séance sera marquée par des résultats comme ceux de Home Depot, l'indice de la confiance des consommateurs du Conference Board et surtout l'audition de Janet Yellen, la présidente de la Réserve fédérale, devant les Sénateurs à Washington.

Du côté des valeurs, BHP Billiton prend 3,8% à Londres, le résultat d'exploitation semestriel de la compagnie minière ayant dépassé les attentes du consensus 'grâce de meilleures performances du côté des coûts', selon Morgan Stanley.

Finmeccanica recule de 1,2% à Milan, alors que le conglomérat industriel va vendre à Hitachi l'essentiel de sa filiale de matériel roulant ferroviaire AnsaldoBreda, ainsi que ses 40% du capital d'Ansaldo STS, un spécialiste des systèmes de voie et de signalisation.

Alstom reste atone à Paris, alors que la Commission européenne a annoncé lundi l'ouverture d'une enquête approfondie sur le projet d'acquisition par l'américain GE de ses activités dans le domaine de l'énergie.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...