Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Réaction cinglante sur les marchés obligataires

Marché : Réaction cinglante sur les marchés obligataires

tradingsat

(CercleFinance.com) - La nervosité vient de monter de plusieurs crans alors que le scénario du 'grexit' se précise au lendemain d'un weekend où non seulement les tentatives de négociation ont échoué mais Alexis Tsipras ne semble plus d'humeur à discuter des points qu'il a déjà répertoriés comme 'inacceptables' par la Grèce.

La réaction des marchés obligataires est cinglante puisque le '10 ans' grec affiche +44Pts de base à 12,24% (+100Pts de base en 72H) et le '2 ans' explose de +272Pts de base à 28,54% (soit +400Pts en 48H... ceci trahirait un véritable vent de panique s'il y a avait effectivement des cotations sur cette maturité).
Le Portugal subit de nouveau la contagion de la débâcle grecque avec +18Pts de base à 3,28% et les 'Bonos' se tendent de +12Pts à 2,41%: le spread avec les Bunds se creuse a respectivement 245 et 158Pts de base.

Les 'BTP' italiens doublent la mise avec +11Pts de base supplémentaires (autant vendredi) à 2,36%.

Les OAT et le '10 ans' belge se retrouvent de nouveau épargnés par la vague de dégagements qui impacte les dettes souveraines périphériques: les premières glissent de 6Pts de base et la dette belge de 5Pts de base pour finir la journée à parité vers 1,29/1,295% (soit tout de même 46 à 47Pts de 'spread' par rapport au 'Bund' contre 30 lundi dernier).

De l'autre côté de l'Atlantique, les T-Bonds à '10 ans' bénéficient de quelques flux acheteurs (de précaution ?) et le rendement du '2025' recule de 4,5Pts de base à 2,353%... à parité avec le '10 ans' italien.

Les T-Bonds n'ont pas réagi en découvrant la forte hausse du moral des constructeurs de maisons neuves: +5Pts à 59, au plus haut depuis 9 mois, et même depuis novembre 2005, au zénith de la bulle immobilière US.

En revanche, la production industrielle américaine s'est contractée de 0,2% en séquentiel le mois dernier, contre +0,2% attendu et après -0,5% (chiffre révisé de -0,3%).
L'indice Empire State au titre du mois en cours a lui aussi déçu, ressortant à -2 points (deuxième chiffre négatif en l'espace de 3 mois), après +3,1 points en mai et contre un consensus de +5,7 points.

Deux chiffres US sur 3 sont de nature à dissuader la FED d'annoncer un relèvement de taux imminent lors de sa conférence de presse mercredi soir (le FOMC commence demain): le début du cycle de 'normalisation' des taux devrait débuter fin 2015 plutôt qu'à l'automne.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI