Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Quasi-stabilité de l'euro/dollar malgré la Syrie

Marché : Quasi-stabilité de l'euro/dollar malgré la Syrie

tradingsat

(CercleFinance.com) - Sur le marché des changes mercredi midi, la mue restait sans direction mercredi midi : le recul de 0,13% sur l'euro subit ce midi contre le billet vert américain, à 1,3372, compense symétriquement le maigre gain enregistré la veille. Notons que la barre des 1,34 dollar continue comme tel est le cas depuis deux jours d'être testée, un plus haut de mi-séance à 1,3398 ayant été atteint.

Face a yen, l'euro se reprend de 0,24% à 130,35 ainsi que de 0,27% à 0,8637 face au sterling. La neutralité est enfin de mise contre le franc suisse (- 0,02%), à 1,2284 franc l'euro.

Selon l'analyste Vincent Ganne, chez FXCM, “le risque de guerre en Syrie fait peser un risque de déstabilisation régionale, tant les liens sont forts entre la Syrie et l'Iran. Les occidentaux préparent une série de frappes aériennes et les marchés réagissent avec une hausse du prix du pétrole.”

L'aversion au risque militaire, qui se traduit par des baisses des actions et la hausse des ors noir et jaune, joue aussi sur les marchés de changes, mais avec mesure. Comme le souligne Société Générale, face au franc suisse, l'euro s'est tassé et est ainsi venu tester sa moyenne mobile à 200 jours (un indicateur technique important pour les tendances de long terme) située à 1,2279. De même, la paire yen/dollar est venue un temps tester les 98, le yen étant généralement considéré comme une valeur refuge en Asie.

Au-delà des tensions géopolitiques, la situation interne à la zone euro suscite aussi des inquiétudes qui pour l'instant passent au second plan, de même que les données macroéconomiques. En Italie, le fragile gouvernement de coalition paraît une fois de plus menacé : les ministres se réuniront tout à l'heure pour évoquer le sujet polémique de la taxe sur les logements. Le Parti des libertés de Berlusconi conditionne son soutien au gouvernement à l'enterrement de cette mesure fiscale alors que les déboires judiciaires du 'Cavaliere' sont déjà une source de préoccupation.

Notons que le canadien Mark Carney prononcera, cet après-midi, son premier discours en tant que gouverneur de la Banque d'Angleterre.

Chez Saxo Banque, on estime que 'la journée devrait être relativement calme sur la parité étant donné que peu d'annonces macroéconomiques sont attendues, mis à part les ventes de logements en attente (mensuel) prévu en légère baisse à -0.5% contre -0.4% le mois précédent.'


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...