Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marché : Prudence en vue en Europe, BCE et résultats en ligne de mire

jeudi 28 octobre 2021 à 11h14
Marché : Prudence en vue en Europe, BCE et résultats en ligne de mire

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues proches de l'équilibre jeudi à l'ouverture, les investisseurs devant opter pour la prudence avant les annonces de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) tout en suivant une avalanche de résultats d'entreprises.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner 0,04% à l'ouverture. Les contrats à terme signalent un gain de 0,06% pour le Dax à Francfort, de 0,03% pour le FTSE à Londres et de 0,1% pour l'EuroStoxx 50.

Alors qu'un statu quo sur la politique monétaire est attendu de la part de la BCE à 11h45 GMT, les propos de sa présidente Christine Lagarde, notamment sur l'inflation, retiendront l'attention lors de la conférence de presse qui débutera trois quarts d'heure plus tard.

"Nous pensons que Christine Lagarde utilisera tous ses talents de diplomate pour modérer les opinions divergentes entre 'faucons' et des 'colombes' au sein du Conseil des gouverneurs jeudi", ont déclaré les analystes d'ING dans une note, ajoutant qu'ils anticipaient un message neutre qui "pourrait finalement défier certaines des attentes 'hawkish' du marché".

La séance sera par ailleurs animée par un autre grand rendez-vous: la publication de la première estimation du produit intérieur brut des Etats-Unis au troisième trimestre. Le consensus Reuters table sur une croissance de 2,7% après 6,7% sur la période précédente.

LES VALEURS A SUIVRE :

En Europe, les investisseurs réagiront notamment à série de publications d'entreprises dont ceux par exemple de Sanofi et d'Airbus, qui ont relevé leurs prévisions pour 2021.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé mercredi, le Nasdaq se maintenant à l'équilibre grâce aux bonnes performances de Microsoft et d'Alphabet après leurs résultats tandis que le S&P-500 a reculé en raison de l'impact sur les secteurs cycliques du déclin des prix du pétrole et de celui des rendements des bons du Trésor américain. [.NFR]

L'indice Dow Jones a cédé 0,74% à 35.490,69 points, le S&P-500 plus large, a perdu 0,51% à 4.551,68 points et le Nasdaq Composite a fini stable, à 15.235,84 points.

Microsoft a gagné 4,21% pour clôturer à un niveau record après des résultats et prévisions trimestriels solides grâce en partie à son activité dans le "cloud" et Alphabet a bondi de 4,96% après avoir annoncé un bénéfice trimestriel record grâce à une augmentation de ses recettes publicitaires.

EN ASIE

L'indice Nikkei à Tokyo cède 0,75% après les annonces de la Banque du Japon et des publications décevantes de sociétés de premier plan.

La Banque du Japon a maintenu sa politique monétaire accommodante et anticipe une inflation bien inférieure à son objectif de 2% pour au moins deux années supplémentaires, renforçant ainsi la perspective du marché qu'elle lèvera ses mesures de soutien après les autres grandes banques centrales.

La BoJ a également abaissé sa prévision de croissance économique pour 2021, en raison de la faiblesse de la consommation et de l'impact des perturbations de l'approvisionnement.

"Alors que d'autres pays s'orientent progressivement vers une resserrement monétaire, la BoJ vit dans un monde totalement différent. Compte tenu de la tiédeur des anticipations d'inflation, elle s'en tiendra à une politique dite de "maîtrise de la courbe des rendements" au moins jusqu'à ce que le gouverneur Haruhiko Kuroda et ses deux adjoints terminent leur mandat en 2023", a déclaré Masamichi Adachi, économiste en chef chez UBS Securities.

Dans l'actualité des résultats, le fabricant de robots pour l'industrie Fanuc, qui a abaissé ses prévisions en raison des pénuries, perd 7,94% tandis que Fujitsu cède 8,32% après des prévisions annuelles inférieures aux attentes.

En Chine, les marchés d'actions sont en baisse, en particulier les valeurs liées au charbon alors que Pékin intensifie ses efforts pour en maîtriser le prix.

L'indice CSI 300 de Chine continentale perd 0,51% et la Bourse de Shanghai 1,09%.

CHANGES/TAUX

Du côté des devises, le dollar est inchangé face aux autres grandes devises et l'euro s'échange à 1,1602 dollar, en attendant les annonces de la BCE.

Sur le marché des emprunts d'Etat, le rendement des Treasuries à 10 ans reprend plus de deux points de base à 1,5519% après avoir chuté la veille au plus bas depuis le 15 octobre à 1,52%.

L'écart entre les taux des Treasuries à 2 ans et à 10 ans est passé à 102 points de base actuellement, son niveau le plus faible depuis août.

PÉTROLE

Le marché du pétrole baisse pour la deuxième journée consécutive, le baril de Brent atteignant un plus bas de deux semaines après l'annonce par l'Energy Information Administration (EIA) d'une hausse bien plus importantes que prévu des stocks de brut aux États-Unis la semaine dernière.

Le Brent perd 1,83% à 83,03 dollars le baril, évoluant au plus bas depuis le 13 octobre, et le brut léger américain 1,72% à 81,24 dollars.

(Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)

Copyright © 2021 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.10 % vs +41.97 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat