Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Privilégie la prudence avant l'emploi américain

Marché : Privilégie la prudence avant l'emploi américain

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés européens privilégient la prudence ce vendredi, à l'approche du dernier grand rendez-vous de la semaine, à savoir le rapport mensuel sur l'emploi américain, et sur fond de dégradation par S&P de sa note sur la France.

Milan grappille 0,1%, mais Madrid cède 0,1%, Londres, Amsterdam et Zurich 0,3%, Francfort perd 0,6%, Paris et Lisbonne 0,7%, et Bruxelles 0,9%. A Wall Street, le Dow Jones a abandonné près de 1% jeudi.

La séance du jour sera dominée par la publication, en début d'après-midi, du rapport officiel sur l'emploi américain pour le mois d'octobre, pour lequel les économistes anticipent en moyenne 125.000 créations de postes.

'Paradoxalement, tout chiffre franchement supérieur au consensus est susceptible de peser sur les marchés dans le sens où il accroîtra les risques d'une diminution du programme d'assouplissement quantitatif', prévient Saxo Banque.

Toujours aux Etats-Unis, les marchés prendront connaissance des revenus et dépenses des ménages pour le mois de septembre, puis de l'estimation préliminaire de l'indice 'UMIch' de confiance des consommateurs pour novembre.

De ce côté de l'Atlantique, la matinée est marquée par la décision de S&P d'abaisser sa note souveraine long terme de la France de 'AA+' à 'AA', avec une perspective 'stable', évoquant une marge de manoeuvre budgétaire désormais réduite.

'Nous pensons que le niveau actuel du chômage amoindrit le soutien populaire en faveur de nouvelles réformes structurelles et sectorielles et affecte les perspectives de croissance à plus long terme', souligne notamment l'agence de notation.

Du côté des valeurs, l'action IAG grimpe de 6% à 370 pence à Londres, suite à la publication de résultats trimestriels encourageants par le transporteur aérien, qui rassemble les bannières British Airways et Iberia.

Allianz figure parmi les valeurs en tête à Francfort avec un gain de 1,2% à 124,5 euros, soutenue par un relèvement d'objectifs annoncé par l'assureur à l'occasion de résultats trimestriels un peu meilleurs que prévu.

Telefonica progresse de 0,8% à 12,4 euros à Madrid : l'annonce par l'opérateur télécoms d'un OIBDA inférieur aux attentes du marché se trouve éclipsé par une réduction de l'endettement plus rapide que ce que la direction prévoyait.

Vallourec affiche par contre l'un des plus forts reculs à Paris, de 2% à 42,7 euros, au lendemain des résultats du fabricant de tubes sans soudures, qui s'est montré réservé pour la fin de l'année à cause notamment des changes.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI