Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Préserve des gains solides

Marché : Préserve des gains solides

tradingsat

(CercleFinance.com) - Malgré un rebond bien plus poussif à Wall Street, les marchés européens préservent des gains solides cet après-midi, le programme d'assouplissement quantitatif (QE) de la BCE faisant toujours sentir ses effets sur le moral des investisseurs.

Francfort et Paris s'adjugent 2,2%, Amsterdam et Milan 1,6%, Lisbonne 1,5%, Bruxelles 1,3%, Zurich gagne 0,8%, Madrid 0,7% et Londres 0,1% seulement. A New York, le Dow Jones avance de 0,2% et le Nasdaq se stabilise.

'Un communiqué du président de la BCE, qui rassure les marchés sur l'idée que les rachats d'actifs vont se poursuivre, suffit à soutenir les actions dans le vert', souligne Nour Al-Hammoury, chief market strategist chez ADS Securities.

'Acheter les creux devrait rester la stratégie de choix alors que le QE aurait un effet positif sur les comptes qui seront affichés par les entreprises en fin d'année', poursuit le professionnel des marchés basé à Abu Dhabi.

'Les investisseurs ont clairement re-pondéré les marchés actions de la zone euro', estime de son côté Aurel BGC, soulignant toutefois que 'les Bourses, européennes ou américaines, sont chères' et que 'sur le fond, la situation reste fragile'.

'Une violente correction de Wall Street, notamment du fait d'une appréciation trop rapide du dollar ou un essoufflement de la reprise en Euroland pourraient rapidement peser sur les marchés actions', prévient le bureau d'études.

Du côté des statistiques, le déficit courant de la France s'est réduit à 0,3 milliard d'euros en janvier, tandis que la production industrielle du Royaume Uni a reculé de 0,1%. Aux Etats-Unis, les stocks de pétrole brut ont augmenté de 4,5 millions de barils la semaine dernière.

Côté valeurs, Adecco s'adjuge 4,6% à Zurich, salué pour la présentation des résultats du groupe de ressources humaines, marqués par une rentabilité record au quatrième trimestre et des signes d'amélioration des revenus début 2015.

A Francfort, les opérateurs sanctionnent lourdement les résultats dévoilés par le logisticien Deutsche Post (-2,9%), dont le titre figure seul dans le rouge sur le DAX, mais ils accueillent plus favorablement ceux du groupe énergétique E.On (+1,3%).

Sur l'OMX, H&M dévisse de 3%, minée par dégradation chez UBS de 'achat' à 'vente' sur la chaine de vêtements suédoise, alors qu'Ericsson gagne 1,3% après l'annonce par l'équipementier télécoms de 2.200 suppressions de postes en Suède.

A Paris, JCDecaux lâche 5% alors que le holding de la famille Decaux - actionnaire majoritaire du groupe de communication extérieure - a lancé la cession d'un bloc d'actions représentant environ 5,4% du capital.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI