Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Premier trimestre meilleur que prévu pour Electrolux

Marché : Premier trimestre meilleur que prévu pour Electrolux

Marché : Premier trimestre meilleur que prévu pour ElectroluxMarché : Premier trimestre meilleur que prévu pour Electrolux

STOCKHOLM (Reuters) - Electrolux a fait état vendredi d'une hausse inattendue de son bénéfice au premier trimestre et relevé sa prévision de la demande en Europe cette année, des annonces qui font bondir de 10% le titre du numéro deux mondial de l'électroménager derrière Whirlpool.

Le groupe suédois qui, outre sa marque éponyme, détient également Frigidaire, AEG et Zanussi, a été sérieusement affecté par la faiblesse de la croissance en Europe et plus récemment au Brésil, que la reprise aux Etats-Unis n'a pas réussi à compenser.

L'affaiblissement des devises émergentes et notamment du real brésilien a rendu son environnement encore plus difficile.

Toutefois, Keith McLoughlin, directeur général d'Electrolux, a souligné qu'il voyait désormais des signes de reprise en Europe, où le groupe a fortement réduit ses coûts afin d'améliorer sa compétitivité.

"Le marché s'est stabilisé et la demande a augmenté sur plusieurs marchés importants comme l'Allemagne, la France et l'Italie"", dit-il, cité dans un communiqué. "Nous tablons sur une hausse de la demande européenne de 1%-3% en 2014."

La précédente fourchette de croissance était de 0%-2%.

Aux Etats-Unis, où la société a réalisé environ un tiers de ses ventes l'an dernier, Electrolux a maintenu sa prévision d'une demande en progression de 4% cette année. Son concurrent Whirlpool avait évoqué en mars une croissance 2014 de 5-7%.

Sur les trois premiers mois de l'année, Electrolux a réalisé un résultat d'exploitation ajusté de 749 millions de couronnes (82 millions d'euros) contre 720 millions un an auparavant et par rapport à un consensus Reuters de 541 millions de couronnes.

Vers 10h10 GMT, l'action Electrolux, évoluant contre la tendance en Europe, s'envole de 10,29% à 170,40 couronnes, affichant ainsi la plus forte hausse de l'indice européen Stoxx 600 (-0,36%).

(Simon Johnson et Helena Soderpalm, Benoît Van Overstraeten et Juliette Rouillon pour le service français)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...