Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Porté par un vent favorable d'outre-Atlantique

Marché : Porté par un vent favorable d'outre-Atlantique

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes connaissent une bouffée d'oxygène ce jeudi, rassurées par un compte-rendu ('minutes') du Fed au ton étonnamment accommodant et par les résultats solides dévoilés par Alcoa.

Francfort s'adjuge ainsi 1,1%, devant Amsterdam (+1%), Londres et Zurich (+0,7%), Paris et Madrid (+0,6%), Milan et Bruxelles (+0,4%), tandis que Lisbonne cède 0,2%. A New York la veille, le Dow Jones a grimpé de 1,6% et le Nasdaq de 1,9%.

'La Réserve Fédérale a dévoilé les 'minutes' de sa dernière réunion cette nuit et leur ton clairement accommodant a eu un effet dopant sur les actions à Wall Street', explique Tony Cross, analyste marché chez Trustnet Direct.

'La principale surprise est la perception, par plusieurs membres du FOMC, d'un risque de ralentissement de l'économie et d'une appréciation trop rapide du dollar', précise Aurel BGC. 'Il pourrait aussi justifier un statu quo prolongé de la politique monétaire du Fed'.

Le soulagement des marchés est aussi conforté par des trimestriels de bonne facture dévoilés par Alcoa : battant les consensus tant au niveau du BPA que des revenus, le fabricant d'aluminium fait commencer la saison des résultats du bon pied.

De ce côté de l'Atlantique, le déficit commercial de la France s'est creusé, passant de -5,5 milliards d'euros en juillet à -5,8 milliards en août, tandis que l'excédent commercial de l'Allemagne s'est contracté de 22,2 à 17,5 milliards d'un mois sur l'autre.

'Après la brusque chute des commandes et de la production industrielle, ces données dressent un tableau sombre de la croissance allemande au troisième trimestre', reconnait Natixis, qui s'attend toutefois à ce que l'économie allemande échappe à un retour en récession.

Toujours au chapitre de l'actualité économique, les opérateurs prendront connaissance des dernières décisions de la Banque d'Angleterre, puis des inscriptions aux allocations chômage et des stocks des grossistes aux Etats-Unis.

Du côté des valeurs, Solvay s'adjuge 2,2% à 115,7 euros à Bruxelles et à Paris, le chimiste ayant confirmé ses perspectives de croissance pour 2014 après avoir retraité certaines données financières en raison de la cession en cours d'Eco Services.

A Londres, Whitbread avance de 1,3% à 4050 pence, sur fond de propos de Crédit Suisse qui voit la valeur comme sa favorite parmi les chaines hôtelières européennes, et maintient son opinion 'surperformance' ainsi que son objectif de cours de 5000 pence.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI