Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Plombé par le contexte géopolitique

Marché : Plombé par le contexte géopolitique

tradingsat

(CercleFinance.com) - Un contexte géopolitique tendu en Europe de l'Est et une révision en baisse de la croissance espagnole se conjuguent pour peser sur les indices actions européens ce jeudi, dans l'attente de nouveaux chiffres américains.

Madrid chute de 1,3%, Francfort de 1,2%, Milan et Zurich de 1,1%, Londres perd 0,8%, Paris, Amsterdam et Lisbonne 0,7%, et Bruxelles 0,5%. Wall Street a grappillé 0,1% la veille et Tokyo a cédé 0,3% ce matin.

'Sur les marchés actions, les investisseurs restent sur la réserve comme en atteste la faible progression de Wall Street hier en dépit d'une nouvelle séance solide des valeurs liées à la distribution', estime Saxo Banque.

Ce dernier pointe 'les tensions en Ukraine couplées avec l'organisation de manoeuvres militaires d'urgence dans la partie Ouest de la Russie, ainsi que la deuxième audition de la présidente de la Fed Janet Yellen devant la commission bancaire du Sénat'.

Autre nouvelle pesant sur le moral, le PIB espagnol n'a augmenté que de 0,2% sur les trois derniers mois de l'année 2013 par rapport au trimestre précédent, selon l'Institut national de statistiques qui révise donc en baisse de 0,1 point son estimation rapide.

'L'économie demeure affectée par l'héritage des excès passés et doit encore corriger des déséquilibres, mais ses fondamentaux sont désormais plus forts qu'un an auparavant', juge à ce sujet Natixis.

En revanche, le nombre de demandeurs d'emploi en Allemagne diminue de 14.000 en février en rythme séquentiel, selon des données corrigées de variations saisonnières, alors que le consensus ne tablait que sur une baisse de 10.000 environ.

Aux Etats-Unis doivent encore être publiées, en tout début d'après-midi, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage ainsi que les commandes de biens durables pour le mois de janvier.

Du côté des valeurs, Telefonica recule de 2,1 % à 11,2 euros, à la suite de la présentation des résultats annuels de l'opérateur ibérique, à l'occasion de laquelle il a déclaré tabler pour 2014 sur une marge d'OIBDA en stabilisation.

Allianz s'affiche en queue de peloton sur le DAX, perdant 3,6% à 126,3 euros, la compagnie d'assurance prévoyant un résultat opérationnel d'environ 10 milliards d'euros cette année, globalement atone par rapport à celui de 2013.

En revanche, Ahold grimpe de 3,5% à 13,7 euros à Amsterdam, soutenu par l'annonce d'une augmentation de dividende, malgré la publication de résultats en retrait pour son quatrième trimestre sur fond de ventes en berne.

GDF Suez figure dans le haut du classement à Paris et à Bruxelles avec un gain de 3,5% à près de 18,2 euros : le groupe énergétique a revu à la hausse ses objectifs financiers pour 2014 et présenté une nouvelle politique d'allocation du capital.

Toujours sur le CAC40, les opérateurs acclament aussi les performances dévoilées par Veolia Environnement (+7,4% à 13,7 euros) et Vallourec (+3,5% à 39,5 euros), mais sanctionnent lourdement celles d'Essilor (-4,5% à 75,3 euros).

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI