Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Plombé par des chiffres américains

Marché : Plombé par des chiffres américains

tradingsat

(CercleFinance.com) - Fébriles ce matin dans la perspective d'une semaine chargée, les marchés européens s'enfoncent dans le rouge cet après-midi, plombés par la parution de données décevantes du côté de l'économie américaine.

Lisbonne grappille 0,1%, mais Paris cède 0,1%, Londres 0,3%, Bruxelles 0,4%, Madrid et Amsterdam 0,5%, Milan et Zurich 0,8%, et Francfort 0,9%. A New York, le Dow Jones cède 0,4% et le Nasdaq 0,5%.

'Les marchés actions européens ont les plus grandes difficultés à enchainer les séances haussières', souligne Judith Danan, Head of Sales Trading de CMC Markets France. 'Les flux d'investissement sur les indices européens demeurent relativement modestes'.

Les promesses de ventes de logements aux Etats-Unis ont diminué un peu plus que prévu, de 1,1% en juin par rapport à mai. 'Les salaires stagnent et des conditions de crédit difficiles dissuadent des acquéreurs potentiels', explique un économiste de la NAR.

Par ailleurs, l'indice PMI de Markit des services aux Etats-Unis reste stable à 61 en estimation 'flash' en juillet, alors que les économistes espéraient en général une progression de l'indice qui aurait signifié une accélération de l'expansion du secteur.

Ces chiffres augurent mal d'une semaine chargée, avec en particulier une première estimation de la croissance au deuxième trimestre et les chiffres de l'emploi en juillet, mais aussi des publications d'entreprises comme Pfizer, ExxonMobil ou Procter & Gamble.

La semaine sera aussi marquée par la réunion de la Fed qui ne devrait guère surprendre. 'Il est quasiment acquis que la banque centrale va réduire, une nouvelle fois, ses achats obligataires de 10 milliards de dollars, actuellement de 35 milliards par mois', pointe Aurel BGC.

De ce côté de l'Atlantique aussi les publications vont se montrer fournies : on peut citer pêle-mêle Deutsche Bank, UBS, BP, Barclays, Bayer, Saint-Gobain, Schneider Electric, Barclays, BT, Siemens, Volkswagen, BNP Paribas et Société Générale.

En attendant cette avalanche, l'action Ryanair s'adjuge 3,6% à 7,1 euros à Dublin, entourée après la présentation par la compagnie irlandaise à bas coûts d'un bénéfice net supérieur au consensus au titre du trimestre écoulé.

Reckitt Benckiser progresse de 3% à 5220 pence à Londres, entourée après l'annonce par le groupe de produit d'entretien ménager et d'hygiène corporelle d'un projet de scission de ses activités pharmaceutiques, à l'occasion de ses résultats.

Publicis fait figure de lanterne rouge du CAC40 avec une baisse de 2,9% à 55,9 euros, pénalisé par Citi qui a dégradé lundi sa recommandation sur le titre de 'neutre' à 'vendre', avec un objectif de cours ramené de 61,5 à 55 euros.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI