Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Peu surpris aujourd'hui

Marché : Peu surpris aujourd'hui

tradingsat

(CercleFinance.com) - En l'absence de surprise ce mardi, les investisseurs attendent toujours les conclusions de la réunion de la BCE avant de prendre position.

Paris et Amsterdam grappillent 0,2%, Londres et Francfort avancent de 0,3%, Zurich de 0,7%, tandis que Bruxelles gravite à l'équilibre, Madrid perd 0,2%, Lisbonne 0,7% et Milan 0,9%. Wall Street se trouve dans le vert, mais non loin de l'équilibre.

Le suspense deviendrait presque insoutenable. 'La BCE sait qu'il est beaucoup plus difficile de lutter contre la déflation que l'inflation, un statu quo jeudi serait donc un pari risqué...d'autant plus que la taille du bilan de la BCE a fortement dégonflé depuis les mesures de soutien prises en 2012 en raison du remboursement d'une partie des LTRO par les banques', souligne Alexandre Baradez, responsable analyses marchés chez IG France.

Les statistiques du jour n'ont pas créé la surprise. Le secteur privé américain a créé 191.000 emplois au mois de mars, conformément aux attentes, d'après l'enquête mensuelle du cabinet de services aux entreprises ADP.

Les commandes à l'industrie américaine ont augmenté de 1,6% au mois de février, selon le Département du Commerce, une hausse un peu plus forte que prévu.

L'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) vient d'annoncer que les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé de 2,4 millions de barils d'une semaine sur l'autre, après avoir progressé de 6,6 millions de barils la semaine précédente.

En février 2014 par rapport à janvier 2014, les prix à la production industrielle ont reculé de 0,2% tant dans la zone euro que dans l'UE, selon les estimations d'Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne.

Sur le front des valeurs, ArcelorMittal perd 1,7%, alors que Crédit Suisse a abaissé mercredi sa recommandation sur le titre de 'surperformance' à 'neutre' avec un objectif de cours ramené de 15,7 à 13 euros.

Prenant acte des spéculations sur son portefeuille d'actifs, le géant minier diversifié australo-britannique BHP Billiton (+2,3%) a réaffirmé que la simplification reste “une priorité”.

Unilever, le géant anglo-néerlandais des produits de grande consommation, grappille 0,2%, après avoir mené à bien la cession des snacks Jack Link's.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI