Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Peu de réaction sur les taux après les statistiques

Marché : Peu de réaction sur les taux après les statistiques

tradingsat

(CercleFinance.com) - Si la hausse hebdomadaire de +7.000 allocataires au chômage (à 343.000) était conforme aux attentes, les commandes de bien durables ont largement excédé les prévisions les plus optimistes avec +4,2% contre +2,2 à +2,5% anticipé.

Mais une nouvelle fois, c'est le secteur aéronautique qui dope la statistiques mensuelle du mois de juin car 'hors transport', les commandes à l'industrie ressortent 'flat'.
Les commandes du mois de mai ont été révisées fortement à la hausse de +3,7% à +5,2%.
Ces bons chiffres ne provoquent pas de réactions aussi radicales que la hausse du PMI la veille: les T-Bonds US voient leur rendement se tendre 'à la marge' à 2,60% contre 2,59% (sachant qu'une pointe à 2,62% avait été observée ce midi).

La hausse du moral des milieux d'affaire en Allemagne (indice IFO) trahit la nervosité du marché obligataire avec un Bund qui a multiplié les embardées ce jeudi: le '10 ans' a entamé la journée vers 1,65% puis s'est envolé vers 1,68 pour retomber en quelques minutes sur 1,65% avant de bondir vers 1,69% (sur l'IFO) pour revenir à présent vers 1,674%.

Certains analystes se réjouissaient hier de la dégradation des Bunds car cela resserrait le 'spread' avec les dettes périphériques.
Mais c'est une interprétation de type 'lunettes roses' (voir mensongère) car les taux ont également continué de se tendre au sud, moins vite qu'au nord certes, mais la fièvre augmente partout et ce n'est pas bon signe (notre OAT 2023 flirte avec les 2,275% contre 2,26% la veille).

Les taux longs continuent également de se tendre en Italie ce jeudi avec un BTP qui affiche 4,395% contre 4,36% la veille... de telle sorte que l'embellie relative par rapport au Bund s'avère plus que marginale sur 48H.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI