Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Perd toujours du terrain

Marché : Perd toujours du terrain

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes perdent du terrain ce vendredi, toujours angoissées par l'absence de progrès dans les discussions sur le renflouement de la Grèce, alors que la date limite du 30 juin approche.

Zurich recule de 1,2%, Londres de 1,1%, Francfort et Amsterdam cèdent 0,6%, Athènes 0,5%, Paris et Milan 0,4%, Lisbonne 0,3%, Madrid et Bruxelles 0,2%. A New York jeudi, le Dow Jones a perdu 0,4% et le Nasdaq 0,2%.

'Une fois de plus, la Grèce est sous surveillance étroite et le manque de progrès quant aux discussions sur le refinancement de sa dette fait clairement planer un climat d'incertitude sur les marchés', souligne Tony Cross, chez Trustnet Direct.

'Les créanciers ne semblent pas disposés à négocier davantage, mettant Athènes devant le choix d'accepter leurs dernières propositions ou de s'engager dans un processus qui le conduira à sortir de l'euro', poursuit l'analyste de marchés.

'Cependant, il semble bien que cette fois-ci et après une énième deadline, le feuilleton grec trouve son épilogue ce week-end avec un compromis qui pourrait être trouvé dans la nuit de samedi à dimanche', espère de son côté un gérant de Barclays Bourse.

'Un accord sur la dette grecque permettrait de passer à autre chose (les fondamentaux) en matérialisant une reprise de la tendance haussière sur les marchés, mais l'absence d'accord risquerait de faire baisser fortement les indices actions à l'ouverture', prévient-il.

En attendant, la question grecque retiendra d'autant mieux l'attention cet après-midi qu'aucune donnée n'est attendue aux Etats-Unis, hormis l'indice de confiance du consommateur américain publié par l'Université du Michigan.

Du côté des valeurs, K+S flambe de 26% et domine donc largement le DAX de Francfort, alors que Potash Corporation of Saskatchewan a informé le groupe allemand d'engrais qu'il pourrait faire une offre publique d'achat.

Adidas recule de 1,3%, alors que son principal concurrent Nike a dévoilé jeudi soir des trimestriels solides, grâce à la bonne dynamique de ses ventes de produits à marge élevée comme les chaussures de basket-ball.

Tesco grimpe de 3,1% et évolue donc à contre-courant à Londres, salué pour le point d'activité du géant britannique de la distribution, marqué par une baisse des ventes au Royaume Uni en données comparables, mais inférieure aux attentes.

A Paris, Adocia grimpe de 10% et caracole en tête du SBF120, après avoir présenté des résultats positifs d'une étude clinique de phase 1b sur BioChaperone Lispro, une formulation d'insuline ultra-rapide licenciée à Lilly.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...