Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Pause après un début de mois du bon pied

Marché : Pause après un début de mois du bon pied

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens évoluent à proximité de leurs équilibres, profitant d'une séance calme sur le front des données macroéconomiques pour marquer une pause au lendemain d'une poussée à la hausse.

Francfort et Zurich cèdent 0,4%, Londres et Bruxelles 0,2%, Paris, Madrid et Amsterdam restent stables, Milan grappille 0,1% et Lisbonne 0,2%. A New York la veille, le Dow Jones a pris 0,9% et le Nasdaq 1,4%.

'Les marchés américains ont grimpé sur fond de données négatives', rappelle un stratège d'ADS Securities, pointant un indice PMI manufacturier qui est retombé à un niveau dangereusement faible de 50,1 le mois dernier.

'Les investisseurs semblent rassurés par les récentes déclarations du président de la BCE, Mario Draghi, qui a annoncé que la BCE était prête à prendre les mesures nécessaires pour atteindre son objectif d'inflation', souligne-t-on par ailleurs chez Saxo Banque.

Seules les commandes à l'industrie sont prévues au calendrier statistique américain cet après-midi, mais les jours suivants seront plus chargés, avec notamment les indices PMI et ISM des services mercredi et le rapport officiel sur l'emploi vendredi.

Dans l'actualité des valeurs, UBS dévisse de 4,5% et fait figure de lanterne rouge à Zurich, sanctionné pour une révision de certains objectifs pour 2016 et au-delà, à la lumière des conditions macroéconomiques et d'une nouvelle réglementation bancaire en Suisse.

L'action BMW perd 1% et sous-performe donc la tendance à Francfort, après la publication des résultats de troisième trimestre du constructeur haut de gamme d'où est ressortie une marge opérationnelle plutôt décevante sur le segment automobile.

Volkswagen recule de 3,1% et se montre en queue du DAX, l'EPA américaine ayant notifié au constructeur automobile un second 'avis de non-respect' du Clean Air Act portant à nouveau sur les marques Audi et Volkswagen, mais aussi sur Porsche.

A Londres, Royal Dutch Shell avance de 0,4% : à l'occasion d'une journée investisseurs, la compagnie pétro-gazière a relevé de 40% le montant des synergies attendues de la fusion avec BG Group, qui devrait toujours être bouclée début 2016.

Klépierre (-3,5%) essuie le plus fort recul du SBF120 parisien, pénalisé par la cession par BNP Paribas, dans un placement privé auprès d'investisseurs institutionnels, de 20,5 millions d'actions de la foncière.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...