Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Pas de véritables catalyseurs à venir

Marché : Pas de véritables catalyseurs à venir

tradingsat

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait ouvrir en léger repli vendredi matin après avoir établi la veille un nouveau plus haut depuis 2008, dopée - comme les autres places européennes - par des anticipations concernant un prochain geste de la BCE.

D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 semble se diriger vers une ouverture en repli de l'ordre de 20 points, à 4487 points.

Le CAC a débordé hier le seuil des 4500 points pour revenir à quelques points de son zénith de l'été 2008.

Les investisseurs semblent toutefois se préoccuper du manque de catalyseurs à venir, aucune statistique importante n'étant prévue aujourd'hui aux Etats-Unis ou en Europe.

Les intervenants prendront simplement connaissance des chiffres des stocks des grossistes pour le mois de mars Outre-Atlantique, ainsi que de la production industrielle britannique et de la balance commerciale allemande.

Les publications de résultats d'entreprises demeurent en revanche toujours aussi soutenues.

Alcatel-Lucent a dévoilé ce matin un résultat d'exploitation ajusté à nouveau positif, à 33 millions d'euros au premier trimestre, comparé à une perte de 179 millions d'euros au premier trimestre 2013.

ArcelorMittal a fait état de son côté d'une perte nette de 200 millions d'euros pour le premier trimestre, contre une perte nette de 300 millions d'euros un an plus tôt, tout en maintenant ses prévisions pour l'année 2014.

Mais la grande information de ce début de journée, c'est l'annonce par Publicis et Omnicom de l'annulation de leur projet de fusion entre égaux, du fait de difficultés à réaliser l'opération 'dans des délais raisonnables'.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI