Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Paris dans le rouge ce lundi matin

Marché : Paris dans le rouge ce lundi matin

tradingsat

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris s'affiche en baisse ce lundi matin, le CAC 40 reculant de 0,9% à 5342,8 points peu après 11 heures.

La place de marché parisienne pâtit toujours des tensions commerciales entre les États-Unis et ses principaux partenaires économiques.

Vendredi, le marché parisien avait signé une belle séance de rebond (+1,3% à 5387 points) après cinq séances de repli consécutif et un repli cumulé de 4% qui commençaient à faire apparaître certains indicateurs comme survendus.

Wall Street a également apporté sa pierre à l'édifice en progression de 0,5% sous l'impulsion du rebond des cours du pétrole et de la progression du compartiment énergétique.

Malgré ce redressement, certains stratèges redoutent un été difficile pour les marchés d'actions européens.

Après la parution vendredi d'indices d'activité PMI plus encourageants dans la zone euro, les investisseurs attendaient ce matin l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne pour le mois de juin.

Le consensus anticipait un repli de l'indice autour de 101,5 ce mois-ci, contre 102,2 au mois de mai. Il s'est établi à 101,8 pour le mois de juin.

'Une nouvelle escalade de tensions commerciales est devenue notre scénario de base en vue du 6 juillet prochain', préviennent les équipes de Danske Bank.

C'est en effet à cette date que les États-Unis et la Chine ont prévu de mutuellement s'appliquer des droits de douane majorés sur des centaines de produits représentant des centaines de milliards de dollars de marchandises.

'Cette escalade pénalisera forcément la croissance mondiale', ajoute la banque danoise. 'La volatilité des marchés d'actions s'annonce donc élevées, avec des risques à la baisse sur le court terme', prévient Danske.

En attendant, sur le marché des changes, l'euro s'affiche en très léger recul (-0,1%), à 1,1663 dollar. Le baril de Brent perd pour sa part plus franchement du terrain (-1%), à 74,82 dollars.

'L'Organisation des pays exportateurs de pétrole, réunie à Vienne, a décidé vendredi de relancer la production à partir de juillet après que son dirigeant de facto, l'Arabie saoudite, ait persuadé l'Iran de coopérer pour réduire le prix du brut et éviter une pénurie', commente ce matin Saxo Banque.

'Le groupe a convenu que l'OPEP et ses alliés menés par la Russie devraient augmenter leur production d'environ 1 million de barils par jour, soit 1% de l'offre mondiale, ont indiqué des sources de l'Opep. L'accord semblait être globalement conforme aux attentes, il n'y a donc pas eu de grosse secousse sur les marchés au moment de l'annonce.'

Du côté des valeurs, Lexibook affiche une belle santé dans un marché globalement baissier, après la publication de ses résultats annuels. Le titre gagne 2,5%.

Le concepteur de produits électroniques a annoncé un résultat net consolidé au titre de l'exercice 2017-2018 de -694.000 euros, contre -4,1 millions pour l'exercice précédent. Le niveau de résultat d'exploitation s'affiche en nette progression, de 3,36 millions d'euros, à 536.000 euros.

Les groupes PSA (-1,5%) et Renault (-2%) connaissent un recul notable, pénalisés par les tensions commerciales comme bon nombre d'acteurs européens du secteur automobile.


Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...