Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Optimisme à New York avant la Fed

Marché : Optimisme à New York avant la Fed

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street a progressé lentement mais régulièrement durant près de 5 heures, une fois passé la déception de l'indice du Conference Board (publié à 16H).

Les cours se sont ensuite mis à plafonner jusqu'à la clôture (autour de +1%) malgré les efforts des acheteurs qui on repris la main après 5 séances de repli consécutif: le Dow Jones reprend 1% et le 'S&P' +1,1% à 2.093Pts... ce qui efface les pertes de la veille.

La confiance des investisseurs a été sapée par la chute surprise de l'indice de confiance du Conference Board de près de -9Pts à 90,9 ce mois-ci (après 99,8 points en juin).

Difficile également de prendre de grandes initiatives à la veille de la publication du diagnostic du comité de politique monétaire de la Fed, lequel se réunissait à partir de ce mardi à Washington.

L'hypothèse d'un relèvement des taux directeurs de l'institution à brève échéance reste d'actualité, si l'on s'en tient -au premier degré- aux derniers chiffres du marché de l'emploi américain (qui excluent en fait des dizaines de millions d'américains sans emploi et découragés d'en rechercher un).

Il subsiste par ailleurs de nombreuses incertitudes sur l'état de l'économie mondiale, entre fragilité croissante de l'Empire du Milieu et la précarité de la situation de la Grèce.

Une autre donnée macroéconomique publié aux Etats Unis avait déçu un peu plus tôt, avant l'ouverture des marchés US puisque les ventes de logements ont reculé en juin et l'indice 'Cas-Shiller' poursuit sa contraction avec une hausse qui se réduit à +4,4% sur 1 an dans les 20 principales métropoles américaines.

En ce qui concerne les résultats des entreprises, Twitter bat le consensus avec 7 cents (0,07$) de profit contre 4 attendus (et le chiffre d'affaire dépasse les 500Mns$ contre 481Mns estimé).
La publication a été saluée par un bond de +11% du cours qui s'est ensuite 'calmé' pour revenir à +3%.

Un peu plus tôt, UPS (+5%) avait publié des profits portés par l'international, plus que par le marché domestique américain.

Au sein du Nasdaq, Baidu termine nettement détaché à la baisse avec -15% (même score pour Yelp après la clôture) tandis que Micro se distinguait avec +8,95%.

La journée a été marquée par un sursaut des valeurs pétrolières (le baril ne reprend pourtant que 0,7% à 47,$ sur le NYMEX) avec les hausses d'Exxon-Mobil (+4,1%) et de Chevron (+3,7%), De Conoco Philips (+3,5%) puis d' Anadarko +4%, EOG +5%, Chesapeake +7,5%, Freeport Mc Moran +8,3% et enfin Peabody avec +16,4% à 1,21$ (le titre avait failli basculer la veille dans la catégorie des 'Penny Stocks', synonyme d'une éviction quasi inéluctable du 'S&P').

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI