Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Nouveau record historique pour le Dow Transportation

Marché : Nouveau record historique pour le Dow Transportation

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street n'avait rien lâché la veille (après une timide consolidation initiale de -0,3%) et le scénario a bien failli se répéter ce jeudi bien que les pertes aient atteint jusqu'à -0,8% en moyenne vers 17H45 (le handicap était un peu plus difficile à remonter).

Il faut souligner que le 'Dow Transportation', avec un gain de 0,24%, inscrit un nouveau record historique de clôture à 5.887,3Pts: cela améliore de seulement 3 points son précédent zénith du 5 février... mais c'est un nouveau 'plus haut', ce qui conforte la tendance 'bull'.

Le Nasdaq a bien failli revenir à l'équilibre (il n'a cédé que -0,11%) à 3.165Pts, bien aidé il est vrai par l'envolée soudaine de +3% (en fin de séance) du titre Apple qui pourrait donner satisfaction à David Einhorn (directeur de Greenlight Capital et gros actionnaire d'Apple).

Mr Einhorn presse les dirigeants du groupe de distribuer plus de cash aux actionnaires, estimant que sa trésorerie pléthorique de plus de 100Mds$ n'a aucune utilité pour une entreprise en aussi bonne santé et qui n'a aucune dette.
Le problème, c'est que les bénéfices d'Apple sont ventilés dans une multitude de paradis fiscaux et que rapatrier son trésor de guerre -pour verser un super-dividende par exemple- l'exposerait à une forte taxation aux Etats Unis.

L'indice Dow Jones a reculé 0,30%, à 13.944Pts, dans le sillage de Micron (-2,3%) et Caterpillar (-1,6%) tandis qu'AMEX (+2,6%) battait un nouveau record annuel à 62,15$, revenant à 4$ de son record absolu de mai 2007.

Le S&P-500 s'est effrité de 0,18% à 1.509,4 et n'a manifestement pas souffert de la publication d'une série de statistiques plutôt médiocres ce jeudi: la productivité américaine a par exemple rechuté de -2% au 4ème trimestre, ce qui ramène la progression annuelle à +1% seulement.

Ce chiffre s'explique en grande partie par une vive tension des coûts salariaux (+4,5%) tandis que la quantité de biens et services produite s'est contractée de -0,1% au 'T4', ce qui est parfaitement en adéquation avec le recul similaire du PIB US dévoilé il y a une semaine.
Le chômage hebdomadaire s'est légèrement amélioré (-5.000) mais c'est une embellie bien timide après les +38.000 annoncés la semaine précédente.

Si les indices US n'avaient pas réagi sur le coup (comme lors de la publication de toutes les mauvaises 'stats' précédentes), c'est que des flux de capitaux (réinvestissement d'une partie des dividendes versés fin 2012) continuent de soutenir les cours, bien que les 'insiders' (PDG, cadres dirigeants et autres catégories d'actionnaires considérées comme 'initiés') accélèrent leurs prises de bénéfices alors que Wall Street flirte avec ses sommets.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...