Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Note hésitante avant les banques centrales

Marché : Note hésitante avant les banques centrales

tradingsat

(CercleFinance.com) - Malgré les résultats solides dévoilés par les banques UBS et Deutsche Bank ainsi que la major BP, les indices actions européens préfèrent graviter autour de leurs équilibres avant la trêve du 1er mai, qui précèdera les rendez-vous de la Fed et de la BCE.

Amsterdam et Bruxelles cèdent 0,3%, Paris et Lisbonne 0,1%, tandis que Madrid stagne, que Londres et Milan grignotent 0,1%, Zurich 0,3% et que Francfort s'adjuge 0,8%. Wall Street a progressé de 0,7% la veille.

'Certains économistes appellent à une réduction de 50 points de base du taux directeur de la BCE, mais outre les doutes sur ses effets, on peut se demander si une mesure aussi forte ne gaspillerait pas trop vite les munitions de la BCE', estime un trader londonien.

Les dernières données en provenance de la zone euro plaideraient pourtant pour une politique monétaire offensive : selon Eurostat, le taux de chômage a atteint 12,1% en mars et l'inflation aurait ralenti nettement à 1,2% en avril.

En Allemagne, le nombre de chômeurs a augmenté de 4.000 au mois d'avril 2013 en rythme séquentiel, selon des données corrigées de variations saisonnières. 'Cette légère hausse semble pouvoir être reliée à un hiver inhabituellement long cette année', juge Natixis.

Le PIB de l'Espagne s'est contracté de 0,5% en termes réels, au premier trimestre 2013 par rapport au quatrième de 2012. En comparaison annuelle, l'économie espagnole a diminué de 2% sur les trois premiers mois de 2013.

Aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance de l'indice PMI de Chicago, puis de l'indice de confiance des consommateurs du Conference Board qui est attendu en hausse à 60,8 pour le mois d'avril, contre 59,7 précédemment.

A Zurich, l'action UBS décolle de 6% à 16,6 francs suisses, dans le sillage d'un résultat net très supérieur aux attentes grâce en particulier à sa branche gestion d'actifs, qui a enregistré ses plus fortes entrées de capitaux depuis 2007.

De même, Deutsche Bank affiche un gain de 7,4% à 35,3 euros, soit la meilleure performance de l'indice DAX, l'établissement financier ayant dévoilé un bénéfice trimestriel en hausse, là aussi sous l'effet de ses activités de gestion d'actifs.

BP s'adjuge 3,6% à 473 pence à Londres, à la suite de la publication d'un bénéfice net trimestriel de 16,6 milliards de dollars, gonflé à hauteur de 12,4 milliards par un gain sur la cession des intérêts dans la coentreprise russe TNK-BP.

En recul de 2,4% à 71,3 euros à Bruxelles, AB InBev essuie la plus forte baisse du Bel20, le géant international de la bière ayant vu sa marge d'EBITDA et ses volumes reculer sur les trois premiers mois de l'année, en particulier au Brésil.

A Paris, Alten chute de 9,3% à 27,9 euros après un chiffre d'affaires trimestriel légèrement inférieur aux attentes et des perspectives prudentes, qui ne manquent pas d'entraîner des dégradations du côté des analystes.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI