Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Nestlé prend une part minoritaire dans l'américain Freshly

Marché : Nestlé prend une part minoritaire dans l'américain Freshly

Marché : Nestlé prend une part minoritaire dans l'américain FreshlyMarché : Nestlé prend une part minoritaire dans l'américain Freshly

ZURICH (Reuters) - Nestlé a annoncé mardi avoir acquis une participation minoritaire dans le spécialiste américain de plats frais prêts à cuisiner Freshly, le groupe suisse cherchant à adapter son réseau de distribution sur un marché qui évolue rapidement.

Le géant agroalimentaire a indiqué avoir été le principal investisseur lors d'un tour de table de 77 millions de dollars (69 millions d'euros), sans préciser le montant de sa participation.

Nestlé espère ainsi prendre pied sur le marché américain des plats préparés, qui représente quelque 10 milliards de dollars (8,96 milliards d'euros).

Cet investissement devrait aider Freshly à construire un centre de production et de distribution sur la côte Est en 2018.

Le directeur de la division Food de Nestlé USA, Jeff Hamilton, siégera au conseil d'administration de Freshly.

Cette prise de participation constitue une nouvelle étape dans la stratégie qui met l'accent sur la santé et la nutrition.

La semaine dernière, le groupe helvète a annoncé envisager de vendre son activité américaine de confiserie, qui réalise un chiffre d'affaires annuel d'environ 900 millions de dollars et regroupe essentiellement des marques locales comme Butterfinger et BabyRuth.

Basée à New York, Freshly a son siège opérationnel à Phoenix, en Arizona et compte actuellement quelque 400 employés.

"Prendre une participation dans Freshly ne nous donne pas seulement accès à un marché en pleine croissance, mais constitue également une bonne opération pour les deux sociétés. Nestlé va gagner en visibilité (...) grâce au réseau de distribution très efficace de Freshly et Freshly va bénéficier de notre expertise en R&D et nutrition, a déclaré Paul Grimwood, patron de Nestlé USA.

Cette opération intervient quelques jours après le rachat de la chaîne "bio" Whole Foods Market par Amazon.com pour 13,7 milliards de dollars.

(Michael Shields; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Véronique Tison)

Copyright © 2017 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...