Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Ne s'éloigne guère de son équilibre

Marché : Ne s'éloigne guère de son équilibre

tradingsat

(CercleFinance.com) - Alors que la saison des résultats bat son plein, les Bourses européennes ne s'éloignent guère de leurs équilibres en cette première partie de séance, dans l'expectative des rendez-vous prévus en fin de semaine outre-Atlantique, en particulier le rapport sur l'emploi.

Milan et Madrid avancent de 0,4%, devant Londres, Bruxelles (+0,2%) et Francfort (+0,1%), tandis que Paris et Amsterdam stagnent et que Zurich et Lisbonne cèdent 0,2%. A New York lundi, le Dow Jones a pris 0,1% et le Nasdaq a reculé symétriquement.

Du côté de la macroéconomie américaine, seul l'indice de confiance du Conference Board est attendu cet après-midi, mais 'beaucoup d'investisseurs pourraient rester sur la touche dans l'attente du rapport sur l'emploi de vendredi', selon un analyste chez Valutrades.

'Le grand risque désormais est que des attentes élevées, combinées à des volumes estivaux faibles et la perspective du resserrement monétaire, puissent conduire à une correction brutale d'un marché regorgeant de valeurs surévaluées', prévient le professionnel des marchés.

Dans l'attente des résultats de cet après-midi aux Etats-Unis - qui comprendront en particulier les groupes de santé Pfizer et Merck et le logisticien UPS - les opérateurs européens font le tri entre celles parues ce matin sur le vieux continent.

Ainsi, Deutsche Bank progresse de 0,2% à 26,7 euros à Francfort, à la suite de la présentation d'un bénéfice net en retrait sur son deuxième trimestre, mais accompagné d'une chute des provisions pour pertes sur crédit.

L'action Linde gagne de son côté de 0,3% à 154,4 euros, après des résultats du groupe allemand de gaz industriels pourtant lourdement pénalisés par les changes, quand la croissance de ses volumes est restée relativement modérée.

A Zurich, l'action UBS recule de 1,1% à 16,4 francs suisses, malgré l'annonce par l'établissement financier helvétique que toutes ses divisions et succursales ont dégagé de 'solides' performances opérationnelles trimestrielles.

BP cède 0,9% à 492 pence, sous-performant ainsi légèrement la tendance à Londres, après avoir pourtant dévoilé des résultats en progression au titre du deuxième trimestre grâce à ses activités amont (exploration et production de pétrole et gaz).

Les publications se sont montrées surtout nombreuses à Paris : Renault (-4,1% à 66,7 euros) et surtout Gameloft (-21,4% à 4,5 euros) se trouvent nettement sanctionnés, à la différence de Teleperformance (+9,8% à 53 euros) et Atos (+5,4% à 60,6 euros).

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...