Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Ne profite guère des chiffres américains

Marché : Ne profite guère des chiffres américains

tradingsat

(CercleFinance.com) - Toujours inquiètes à propos de la situation au Moyen-Orient, les Bourses européennes ne parviennent guère à profiter de premières données américaines de la semaine plutôt de bonne facture.

Francfort, Zurich et Bruxelles gravitent à leurs équilibres, Londres et Amsterdam cèdent 0,1%, Lisbonne 0,2%, Paris 0,3%, Milan perd 0,5% et Madrid 0,8%. A New York, le Dow Jones prend un peu moins de 0,1% et le Nasdaq gagne 0,3%.

'L'escalade des tensions en Irak pousse les prix de l'énergie à la hausse', rappelle Stan Shamu, stratège chez IG. 'On entend dire que les Etats-Unis vont tenter de se rapprocher de l'Iran face à la situation et les investisseurs préfèrent rester prudents'.

Aussi, les marchés ne profitent que peu du rebond de 0,6% de la production industrielle des Etats-Unis en mai. En ligne avec les attentes des analystes, ce rebond intervient à la suite d'une contraction de 0,3% le mois précédent.

De plus, l'activité manufacturière dans l'Etat de New York s'accélère très légèrement au mois de juin, au vu de l'indice 'Empire State' qui ressort en légère hausse à 19,3 ce mois-ci, là où les économistes attendaient une baisse autour de 15.

Outre ces deux indicateurs, seront dévoilés cette semaine aux Etats-Unis les chiffres de la construction résidentielle, l'inflation, l'indice 'Philly Fed' et les indicateurs avancés du Conference Board.

Surtout, les investisseurs seront attentifs à la réunion de politique monétaire de la Fed, qui devrait se traduire par une poursuite de la réduction de ses achats d'actifs. Les observateurs tenteront en outre de débusquer tout signe avant-coureur de remontée des taux.

'Janet Yellen devrait éviter toute indication sur le timing de la première hausse. Nous anticipons encore un discours très accommodant mercredi soir et une réaction positive des marchés à court terme', pronostique à ce sujet un analyste d'Aurel BGC.

Dans le haut du CAC40 à Paris, Technip progresse de 0,5% à 78,9 euros, profitant à la fois de la fermeté des cours du pétrole (107 dollars le baril WTI) et de propos favorables d'UBS qui réitère sa recommandation 'achat' et relève sa cible de 85 à 89 euros.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...