Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : N'a rien appris de Draghi

Marché : N'a rien appris de Draghi

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les investisseurs n'ont pas appris grand-chose au cours de la conférence de presse du Président de la BCE et digèrent assez mal l'enquête ADP sur l'emploi privé américain.

Francfort perd 1,1%, Paris 1,2%, Londres et Amsterdam 0,7%, Bruxelles 0,6%, Zurich 1,4%, Madrid 0,2%, tandis que Milan grappille 0,1% et Lisbonne 0,4%. Wall Street évolue dans le rouge.

L'indice italien profite d'informations faisant état d'un soutien au chef du gouvernement Enrico Letta.

Le discours de Mario Draghi n'a quant à lui pas créé la surprise. Le Président de la BCE a simplement assuré que l'institution maintiendra une politique accommodante aussi longtemps que nécessaire et que le LTRO (opération de refinancement à long terme) est un outil parmi d'autres.

Le conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) a décidé de maintenir inchangés ses taux directeurs, lors de sa réunion qui s'est tenue à Paris dans la matinée.

Outre-Atlantique, le secteur privé américain a créé 166.000 postes en septembre, selon le cabinet de services aux entreprises ADP, soit moins que prévu par les économistes qui tablaient sur environ 175.000 en moyenne.

L'enquête ADP est généralement publiée deux jours avant le rapport officiel sur l'emploi aux Etats-Unis, mais la parution de ce dernier est très incertaine ce mois-ci, compte tenu de la fermeture qui touche de nombreuses administrations en raison du blocage budgétaire.

'Hier, le Sénat américain a rejeté par 54 voix contre 46 le plan de dépenses de la Chambre des représentants lié à la loi sur la santé', souligne Barclays Bourse. 'Ce vote prolonge la fermeture des services non essentiels aux Etats-Unis puisqu'un compromis entre Républicains et Démocrates n'est toujours pas trouvé', ajoutent les gérants.

Ils indiquent que le secrétaire américain au Trésor, Jack Lew, a demandé au Congrès d'agir sans tarder pour relever le plafond de la dette américaine (16.700 milliards de dollars) avant le 17 octobre (après cette date, le gouvernement n'aura plus que 30 milliards de dollars de liquidités pour honorer les factures publiques).

Sur le front des valeurs, Tesco recule de 1,1% à 355 pence à Londres, dans le sillage de ses résultats au titre de son premier semestre 2013-14 (clos le 24 août), résultats grevés par les activités en dehors de son marché domestique.

AkzoNobel recule de 0,8% à 49,4 euros, après avoir fait part ce matin de son intention de réorganiser la structure de direction et le modèle économique de sa branche Peintures décoratives “afin d'accélérer son développement profitable en Europe et sur les marchés à forte croissance”.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI