Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marché : Moral miné par les chiffres d'IHS Markit

mercredi 1 avril 2020 à 11h34
BFM Bourse

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes dépriment (-3,7% à Londres, -2,9% à Francfort, -3,5% à Paris), alors que les indices PMI viennent confirmer les effets concrets de la pandémie de covid-19 sur l'activité manufacturière du vieux continent.

Traduisant les fermetures d'usines liées à l'épidémie, l'indice PMI final IHS Markit pour l'industrie manufacturière de la zone euro s'est replié de 49,2 en février à 44,5 en mars (estimation flash : 44,8) et connait ainsi son plus faible niveau depuis près de huit ans.

'La contraction du secteur manufacturier étant loin d'avoir atteint son plus haut niveau, il faut s'attendre à voir la situation se détériorer davantage au cours des prochaines semaines', anticipe Chris Williamson, chief business economist à IHS Markit.

Il prévient en effet que 'les restrictions imposées pour freiner la propagation du virus feront s'écrouler la demande (des entreprises et des consommateurs) et provoqueront un effondrement des nouvelles commandes reçues par les entreprises toujours en activité'.

Concernant le Royaume Uni, l'indice PMI du secteur manufacturier, calculé par IHS Markit et le CIPS, s'est établi à 47,8 en donnée définitive au titre du mois écoulé, révisé par rapport à 48 en estimation flash, mais à comparer à 51,7 en février.

Cet après-midi aux Etats-Unis, les opérateurs seront attentifs aux résultats de l'enquête ADP sur l'emploi dans le secteur privé, puis aux indices PMI et ISM pour le secteur manufacturier au titre du mois de mars.

Dans l'actualité des valeurs, la crise amène le géant énergétique BP (-3,3% à Londres) à réduire ses dépenses d'investissement, avertissant que la situation affecterait ses résultats du premier trimestre.

A Francfort, Munich Re perd 2,3%, le réassureur bavarois ayant retiré ses prévisions financières pour 2020, en raison de la pandémie, et annoncé qu'il suspendait son programme de rachat d'actions 'jusqu'à nouvel ordre'.

De même, le fournisseur d'articles de sport Adidas (-3,7%) a annoncé mardi soir la suspension de ses rachats d'actions pour le reste de l'année, de façon à préserver sa flexibilité financière face à la pandémie.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+311.10 % vs -5.97 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat