Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marché : LSE prévoit de finaliser l'achat de Refinitiv au T1 2021

vendredi 23 octobre 2020 à 11h33
Marché : LSE prévoit de finaliser l'achat de Refinitiv au T1 2021

BANGALORE (Reuters) - London Stock Exchange prévoit de finaliser l'acquisition du fournisseur de données et d’analyses financières Refinitiv pour un montant de 27 milliards de dollars (22,84 milliards d'euros) au premier trimestre de l'année prochaine, alors que le groupe a battu le consensus de marché en annonçant vendredi un bénéfice trimestriel en hausse de 2%.

L'accord avec Refinitiv permettra à l'opérateur de la Bourse de Londres d'élargir ses activités de trading et de devenir l’un des leaders mondiaux des données, des informations et des analyses financières. La transaction a été annoncée l'an dernier mais elle s'est heurtée à des obstacles réglementaires en Europe alors que les régulateurs exprimaient leurs préoccupations sur sa part de marché dans le négoce européen des obligations.

Au début du mois, LSE a confirmé la vente de Borsa Italiana à Euronext dans le cadre des mesures censées apaiser les craintes en matière de concurrence.

Refinitiv, dont Thomson Reuters possède 45%, est en voie de générer des économies de 650 millions de dollars (550 millions d'euros environ) d'ici la fin de l'année, selon LSE.

Lors de la publication de ses résultats du troisième trimestre vendredi, LSE a fait état d'un bénéfice de 600 millions de livres (663 millions d'euros) alors que les analystes tablaient sur 592 millions de livres. Le segment de post-trading, dans lequel est inclus la chambre de compensation LCH, a enregistré la plus forte hausse à 5%.

LSE se dit bien positionné face au Brexit, alors que les négociations avec l'Union Européenne concernant la transition doivent prendre fin le 31 décembre. L'UE a déjà autorisé LCH à continuer de fournir des services de compensation de produits dérivés à des clients basés dans le bloc pour 18 mois supplémentaires.

La volatilité des marchés, qui avait atteint en mars des niveaux jamais vus depuis la crise financière de 2008, a diminué alors que l'impact de la crise du coronavirus s'intègre dans les cours. Les marchés financiers attendent aussi le résultat des élections aux Etats-Unis et le dénouement du Brexit.

(Muvija M, version française Flora Gomez, édité par Kate Entringer)

Copyright © 2020 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+329.30 % vs +12.83 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat