Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Lourdeur de l'euro, spéculations sur la BCE

Marché : Lourdeur de l'euro, spéculations sur la BCE

tradingsat

(CercleFinance.com) - Sur le marché des changes, la monnaie unique européenne s'apprête à terminer la semaine en baisse contre ses quatre grandes contreparties. A commencer par le billet vert américain (- 0,5% en huit jours), face auquel un nouveau point bas de près d'un an a été atteint mercredi, à 1,3153.

Par rapport aux clôtures de la veille, l'euro reste neutre à (+ 0,02%) à 1,3186 dollar, tout comme tel est le cas face au sterling (- 0,01% à 0,7948) et au franc suisse (- 0,05% à 1,2059). Notons une reprise face au yen (+ 0,26% à 137,08).

Après le discours jugé plus accommodant que prévu tenu par Mario Draghi, le président de la BCE, au symposium de Jackson Hole la semaine dernière, les opérateurs sont de plus en plus nombreux à parier sur une action non conventionnelle de la BCE. Certains ont même spéculé sur une annonce dès le prochain conseil des gouverneurs, qui se tiendra jeudi prochain.

'Avec la réunion de la BCE qui arrive à grand pas et les spéculations autour de mesures de stimulus, les chiffres de l'inflation prennent toute leur importance aujourd'hui', soulignait d'ailleurs ce matin un courtier chez RTFX.

Prudence cependant : la BCE doit déjà mettre en place à la rentrée les opérations de refinancement bancaires ciblées (LTRO) évoquées en juin dernier. On peut aussi estimer qu'elle ne résoudrait à se lancer dans des opérations non conventionnelles, comme un QE à la manière de la Fed, qui se les données économiques viraient franchement au rouge.

Or l'un des indicateurs publié ce matin et suivi de très près par la BCE, celui des prix à la consommation, ne semble pas plaider en ce sens. Si les chiffres d'Eurostat ont effectivement confirmé en matinée un ralentissement de l'inflation dans la zone euro, de +0,4% en juillet à +0,3% en août, les économistes tablaient en moyenne sur une décélération plus marquée, à +0,2%.

A ce propos, les analystes de Credit Suisse écrivaient ce matin : 'nous nous attendons désormais au lancement d'un vaste programme de rachat d'actifs par la BCE (un QE) d'ici la fin de l'année'. Mais ils estiment que sa mise en place n'interviendrait que dans le courant du 4e trimestre et que d'ici là, la BCE devrait se montrer avare de commentaires à ce propos.

Toujours au chapitre des statistiques européennes, le taux de chômage est resté stable à 11,5% dans la zone euro en juillet par rapport à juin, tandis que les ventes de détail ont baissé de 1,4% en Allemagne et de 0,2% en Espagne.

De l'autre côté de l'Atlantique cet après-midi, les opérateurs seront attentifs aux revenus et dépenses des ménages pour le mois de juillet, puis à l'indice PMI de Chicago et à l'indice de confiance des consommateurs du Michigan.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI