Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les valeurs suivies à la mi-séance de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la mi-séance de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la mi-séance de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la mi-séance de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies vendredi à la Bourse de Paris qui creuse ses pertes à la mi-journée sur fond de tension en Corée du Nord, le pays ayant demandé à la Russie d'envisager une évacuation de son ambassade.

La prudence est également de mise avant la publication à 14h30 du rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis.

A 13h10, le CAC 40 recule de 1,57% à 3.667,65 points :

* Le secteur AÉRIEN (-3,1%) accuse la plus forte baisse sectorielle en Europe, les investisseurs s'inquiétant du risque d'une nouvelle pandémie de grippe en Chine.

Air France-KLM signe le plus fort repli du SBF 120, en baisse de 6,24%. Une porte-parole de la compagnie a indiqué à Reuters que le transporteur était en "veille très active" sur le sujet.

* Les craintes autour d'une résurgence de la grippe en Chine affectent également le secteur du luxe. Lanterne rouge du CAC, PPR abandonne 4,11%, LVMH recule de 2,79% et sur le SBF 120, Hermès cède 3,36%.

Le secteur souffre également de la chute du yen après l'annonce la veille par la Banque du Japon (BoJ) d'une nouvelle phase d'assouplissement quantitatif.

* Essilor lâche 3,7% alors que Natixis a abaissé sa recommandation sur le titre d'"acheter" à "conserver".

* Seul le secteur des UTILITIES surnage, son indice Stoxx 600 signant l'unique progression sectorielle en Europe (+0,55%).

EDF (+1,73%) et GDF SUEZ (+0,75%) sont les deux seules valeurs du CAC 40 dans le vert, grâce à leur caractère défensif et à des valorisations faibles. Les deux titres sont tombés en début d'année à des plus bas historiques.

Sur le SBF 120, SUEZ ENVIRONNEMENT progresse de 0,28%.

* HAVAS souffre de prises de bénéfices et recule de 5,789%. La veille, le titre a touché un plus haut depuis novembre 2002, à 5,26 euros en séance.

* PLASTIC OMNIUM recule également de 5,4%, le titre souffrant de prises de bénéfices depuis la mi-mars alors que la valeur s'est envolée de plus de 94% entre le 28 septembre et le 14 mars.

Lors d'un déjeuner avec la presse organisé jeudi, l'équipementier automobile a indiqué vouloir doubler son chiffre d'affaires en Chine d'ici 2016 pour le porter à plus d'un milliard d'euros.

* Malgré son caractère cyclique, ALSTOM résiste (-0,05%) grâce à l'annonce d'un contrat d'une valeur de 750 millions d'euros pour fournir les équipements d'une centrale à vapeur et d'une usine de dessalement d'eau de mer en Arabie saoudite.

* STERIA (+0,28%) fait parti des rares progressions du SBF 120. Le groupe a tenu une journée investisseurs au cours de laquelle la direction a précisé ses objectifs à moyen terme, ont indiqué les analystes de Portzamparc. D'ici à 2016, Steria ambitionne de réaliser un chiffre d'affaires supérieur à deux milliards d'euros, avec une marge opérationnelle supérieure ou égale à 8%.

Blandine Hénault, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...