Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 a clôturé en hausse de 2,52% à 3.995,06 points. Le rebond des cours des matières premières et des banques, ainsi qu'une croissance conforme aux attentes en zone euro, a permis à l'indice parisien de limiter ses pertes à 4,895% sur la semaine.

* Les SECTEURS européens des RESSOURCES DE BASE (+8,74%) et de l'énergie (+6,21%) ont rebondi avec les cours des métaux (+1,16% pour le cuivre) et du pétrole (+9,05% à 32,78 dollars pour le baril de Brent à 17h44).

* ARCELORMITTAL s'est valorisé de 8,42% à 2,845 euros, plus forte hausse du SBF 120, et APERAM de 6,78% à 27,96 euros alors que les deux titres perdaient respectivement 32,67% et 20,39% depuis le début de l'année à la clôture jeudi.

* TOTAL (+7,57% à 38 euros) et TECHNIP a pris 4,9% à 40 euros quand, hors CAC, VALLOUREC a gagné 5,59% à 3,569 euros.

* En revanche, MAUREL & PROM a reculé de 1,24% à 2,39 euros alors qu'Exane BNP Paribas a ramené son conseil sur le titre de "surperformance" à "neutre".

* Les VALEURS BANCAIRES européennes (+5,35%) remontent aussi après avoir été fortement malmenées jeudi (-6,26%) et, plus généralement, en ce début d'année (-28,56%).

BNP PARIBAS a grimpé de 5,92% à 39,57 euros et CRÉDIT AGRICOLE de 4,25% à 7,993 euros. SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, qui a chuté de 12,57% jeudi en raison de la non-confirmation de son objectif 2016 de rentabilité des fonds propres, a rebondi de 3,4% à 28,4 euros.

* PUBLICIS s'est encore adjugé 3,67% à 55,62 euros au lendemain d'un gain de 1,76%, plusieurs analystes saluant la performance du groupe qui a terminé mieux que prévu une année 2015 contrastée.

* A l'inverse, LEGRAND (-1,73% à 42,34 euros, plus forte baisse du CAC 40), KORIAN (-5,91% à 23,165 euros) et REXEL (-2,64% à 8,528 euros) continuent d'être sanctionnés par leurs publications respectives.

* RENAULT a reculé de 0,76% à 68,33 euros en dépit d'une amélioration de sa marge opérationnelle et d'un bond de son résultat net en 2015, alors que son PDG n'envisage pas de modifier l'alliance avec Nissan. Renault a en outre déprécié son investissement dans AvtoVAZ, qui a dit vendredi qu'il allait demander de l'aide à ses actionnaires après des pertes record en 2015 et un audit révélant des finances fragiles.

* UBISOFT (-9,12% à 18,99 euros) a enregistré la plus forte baisse du SBF 120 au lendemain de l'avertissement sur résultats lancé par l'éditeur de jeux vidéo, qui a également indiqué ne pas lancer de nouvel opus du jeu "Assassin’s Creed" en 2016.

* RUBIS s'est octroyé 6,02% à 63,08 euros, le spécialiste de l'aval pétrolier et chimique profitant de la croissance à deux chiffres de son activité trimestrielle, publiée la veille.

* TF1 (+4,03% à 9,389 euros) a profité d'un relèvement de recommandation de Deutsche Bank de "vendre" à "conserver" sur le titre, le courtier soulignant dans une note sectorielle la faiblesse de valorisation du français.

* LECTRA a gagné 10,91% à 12,2 euros dans des volumes nourris, le spécialiste des solutions technologiques intégrées profitant d'une publication de résultats jugés encourageants.

(Joseph Sotinel et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...