Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, qui ont fini en baisse, le marché reprenant son souffle après avoir gagné 5,44% la semaine dernière, sa meilleure performance hebdomadaire depuis la semaine du 19 janvier (+5,96%).

L'indice CAC 40 a reculé de 0,27% à 4.688,70 points.

* TECHNIP (-5,39% à 47,55 euros, plus forte baisse du CAC 40), et VALLOUREC (-6,08% à 10,885 euros, plus forte baisse du SBF 120) ont lourdement rechuté. Citigroup a abaissé sa recommandation sur Technip de "neutre" à "vendre" et ramené son objectif de cours sur Vallourec de 12 à 10 euros avec une recommandation à "vendre", le broker soulignant la faiblesse de la visibilité pour les deux groupes.

* SAFRAN a terminé en repli de 5,07% à 67,40 euros et Rolls Royce de 3,905% à la suite d'un article du Financial Times selon lequel les autorités européennes enquêtent sur des contrats de maintenance d'avions.

De son côté, THALES a lâché 2,28% à 60,11 euros.

* AIRBUS GROUP a baissé de 2,45% à 56,20 euros. Credit Suisse s'attend à un free cash flow négatif et une faible croissance du résultat opérationnel au troisième trimestre.

* CAPGEMINI a cédé 1,89% à 74,81 euros dans des volumes étoffés, la SSII pâtissant de l'avertissement sur son chiffre d'affaires lancé par l'indien Infosys.

* En revanche, le SECTEUR AUTOMOBILE européen (+1,03%) a fini en tête des hausses sectorielles en Europe, toujours porté par le regain d'optimisme des investisseurs pour des valeurs qui devraient profiter de l'amélioration économique en zone euro.

RENAULT a gagné 2,94% à 76,95 euros, plus forte hausse du CAC 40, MICHELIN 0,55% à 86,46 euros et PSA 0,13% à 14,86 euros.

* EDF a grimpé de 1,54% à 17,75 euros dans le sillage d'E.ON et RWE après les résultats des tests de résistance des deux groupes allemands.

* NEXITY a repris 5,86% à 37,565 euros, plus forte progression du SBF 120, après avoir lâché 10% jeudi et vendredi à la suite de propos du PDG du promoteur immobilier jugés peu rassurants pour le marché du logement, la valeur rebondissant sur un support technique vers 35,50 euros.

* REMY COINTREAU a avancé de 3,72% à 61,60 euros. Oddo Securities a relevé son conseil sur la valeur de "neutre" à "acheter", le broker la jugeant attractive en absolu et surtout en relatif à la fois par rapport au marché et au secteur des Spiritueux. Oddo estime également que l'incertitude en Chine crée de la valeur à moyen terme pour le groupe et considère que l'Europe est solide en attendant le retour des Russes.

* EGIDE (+21,94% à 2,89 euros), spécialiste des boîtiers hermétiques pour composants électroniques sensibles, a dit prévoir une croissance à deux chiffres de son chiffre d'affaires en 2016, après un troisième trimestre 2015 marqué par une croissance de 6% de ses ventes.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, avec Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI