Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 a clôturé en baisse de 2,4% à 4.541,16 points après avoir signé en août la pire de ses performances mensuelles en quatre ans avec une chute de 8,45%. L'inquiétude sur la détérioration de la conjoncture en Chine et ses effets sur l'économie mondiale, a gagné du terrain après l'annonce d'une contraction de l'activité manufacturière du pays qui a retrouvé en août ses plus bas de six ans et demi.

* Aucune valeur du CAC 40 n'a fini en hausse.

* Dans l'indice phare de la place de Paris, un cocktail de valeurs financières et cycliques a été pénalisé par le sentiment d'anxiété grandissant sur l'économie mondiale et, aussi pour nombre d'entre elles, par la remontée de la devise européenne et la montée de l'aversion au risque.

* KERING (-5,56% à 144,25 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 et du SBF 120. Dans le même secteur du luxe très exposé à la Chine, LVMH a perdu 2,99% à 144,2 euros.

* AXA a lâché 3,92% à 21,595 euros, SOCIETE GENERALE 3,41% à 41,975 euros, BNP PARIBAS 2,95% à 54,61 euros et CREDIT AGRICOLE 2,81% à 11,745 euros.

* Confrontées au ralentissement en Chine, premier marché automobile dans le monde, les valeurs du secteur n'ont pas profité de la progression des ventes en France en août.. VALEO a abandonné 3,66% à 107,9 euros, RENAULT 3,13% à 71,77 euros, PSA 2,05% à 15,085 euros. Hors CAC, PLASTIC OMNIUM a chuté de 4,7% à 22,0 euros.

* ARCELORMITTAL a encore lâché 2,81% à 6,744 euros, toujours pénalisé par la baisse des cours des métaux due à la décrue de la demande chinoise. SAINT-GOBAIN a perdu 2,95% à 39,755 euros.

* AIRBUS GROUP (-2,72% à 56,51 euros) et SAFRAN (-2,33% à 68,0 euros) ont souffert de la remontée de l'euro qui s'échangeait autour de 1,1274 dollar (+0,55%).

* Les TELECOMS ont subi des prises de profits, les investisseurs cherchant à sécuriser leurs gains sur un thème d'investissement soutenu par de nombreuses opérations de fusion-acquisition (M&A) et les spéculations sur la consolidation du secteur en Europe.

* ORANGE a perdu 3,05% à 13,66 euros. Hors CAC, NUMERICABLE-SFR a chuté de 3,92% à 44,05 euros. ILIAD a encore perdu 2,51% à 196,25 euros au lendemain d'une chute de 4,37% consécutive à la publication de ses résultats semestriels.

* Les titres volatils, comme les biotechs, ont également été vendus dans un tel contexte de marché.

INNATE PHARMA a chuté de 5,42% à 11,86 euros, GENFIT de 5,19% à 35,535 euros et ADOCIA de 4,55% à 82,29 euros.

* AB SCIENCE (-2,35% à 13,72 euros) a annoncé lundi des pertes accrues au premier semestre en raison notamment d'une hausse de ses dépenses de recherche et de développement (R&D).

* RUBIS a gagné 2,26% à 64,67 euros au lendemain de l'annonce par le spécialiste de l'aval pétrolier et chimique de résultats semestriels jugés excellents.

(Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...