Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies vendredi à la Bourse de Paris, qui a encore fini en forte baisse, les inquiétudes autour de l'économie mondiale, en particulier chinoise, s'étant encore accentuées après que l'activité manufacturière en Chine a connu sa plus forte contraction depuis la crise financière.

L'indice CAC 40 a perdu 3,19% à 4.630,99 points, portant à 6,57% son recul cette semaine, soit sa plus mauvaise performance hebdomadaire depuis décembre 2014. Depuis le début du mois, l'indice phare de la place de Paris a perdu 8,89%.

* Toutes les composantes du CAC 40 ont fini en baisse.

* Dans ce contexte de volatilité des marchés et d'incertitudes concernant la croissance mondiale et des pays émergents, les valeurs CYCLIQUES ont encore perdu du terrain.

LAFARGEHOLCIM a cédé 4,64% à 55,91 euros, plus forte baisse du CAC 40, PSA 4,6% à 15,46 euros et ARCELORMITTAL 3,99% à 7,37 euros.

* AIRBUS GROUP a abandonné 4,51% à 57,39 euros alors que l'euro est remonté au-dessus de 1,13 dollar, à 1,1348 dollar vers 17h45, contre un peu plus de 1,10 dollar en milieu de semaine.

* Les VALEURS FINANCIÈRES n'ont pas été épargnées par la nervosité et les craintes du marché.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a baissé de 4,26% à 43,54 euros, BNP PARIBAS de 3,87% à 55,58 euros et AXA de 3,81% à 22,07 euros. Hors CAC, NATIXIS a lâché 5,29% à 5,573 euros.

* INGENICO a reculé de 6,23% à 116,55 euros et signé la plus forte baisse de l'indice SBF 120. Morgan Stanley, qui a abaissé son conseil sur le titre de "surpondérer" à "pondération en ligne", anticipe un ralentissement de la croissance des revenus du spécialiste des services de paiement l'an prochain.

* RUBIS (-4,39% à 61,19 euros) a poursuivi sa baisse de la veille (-4,88%), la valeur ayant comblé un "gap" ouvert le 10 juillet entre 61,52 et 61,99 euros après avoir enfoncé sa moyenne mobile à 50 jours, à 64,65 euros.

* MAUREL & PROM (+1,56% à 4,61 euros) a signé la plus forte des rares hausses de l'indice SBF 120 au lendemain de l'annonce par le groupe pétrolier de l'ouverture de puits en Tanzanie.

* MERCIALYS a avancé de 1,17% à 21,145 euros à la faveur d'une note de Goldman Sachs dans laquelle le broker a relevé son conseil sur le groupe immobilier de "neutre" à "acheter".

* TRANSGENE a gagné 8,09% à 4,01 euros, plus forte hausse du CAC Mid & Small, au lendemain d'un bond de 19,68%, après l'annonce par la société biopharmaceutique de la présentation de données approfondies sur son produit d'immunothérapie TG4010 à la prochaine conférence mondiale sur le cancer du poumon.

(Alexandre Boksenbaum-Granier et Raphaël Bloch, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...