Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice Cac 40 a clôturé en forte hausse, soutenue par le rebond des places asiatiques et l'optimisme des investisseurs sur un possible accord entre Athènes et ses créanciers.

Le Cac 40 a clôturé en hausse de 2,55% à 4.757,22 points, effaçant une partie de ses pertes du début de semaine (-3,52% depuis lundi).

* Très sensibles à une éventuelle résolution du dossier grec, les valeurs FINANCIÈRES ont rebondi, l'indice sectoriel européen des BANQUES progressant de 2,79%, après avoir perdu 4,43% depuis le début de la semaine, et celui des ASSURANCES de 2,61% (-2,91% depuis lundi).

CRÉDIT AGRICOLE, meilleure performance du CAC 40, a grimpé de 4,14% à 13,20 euros, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a gagné 3,68% à 40,955 euros, BNP PARIBAS 2,85% à 52,38 euros et AXA 2,98% à 22,095 euros, tandis que sur le SBF 120, NATIXIS a progressé de 4,94% à 6,476 euros.

* Les valeurs du secteur AUTOMOBILE ont été très recherchées, au lendemain d'une séance volatile marquée par les inquiétudes relatives au ralentissement du marché chinois. Le secteur européen a progressé de 2,63%, signant l'une des plus fortes hausses des indices sectoriels.

PEUGEOT a grimpé de 3,78% à 17,855 euros et RENAULT de 2,22 à 88,50 euros dans des volumes fournis. Dans leur sillage, les équipementiers automobiles ont également progressé, MICHELIN clôturant en hausse de 2,98% à 93,42 euros, VALEO de 2,34% à 131,15 euros et PLASTIC OMNIUM de 3,40% à 23,115 euros sur le SBF 120.

De son côté, MONTUPET s'est octroyé 3,04% à 64,43 euros, l'équipementier automobile profitant également de l'optimisme accru de Berenberg sur le groupe que le courtier juge sous-valorisé par rapport à la concurrence.

* Les valeurs CYCLIQUES ont également profité de l'embellie des marchés sur fond d'espoir de reprise en zone euro. CAPGEMINI a gagné 3,89% à 82,50 euros, PUBLICIS 3,33% à 68,32 euros, UNIBAIL RODAMCO 3,18% à 224,10 euros et LVMH 2,71% à 153,40 euros.

* Contre la tendance et seule valeur en baisse sur le CAC 40, ALSTOM a clôturé en baisse de 0,31% à 25,495 euros, pénalisée par une note de Goldman Sachs dans laquelle le broker souligne notamment le ralentissement de la croissance en Chine et aux Etats-Unis.

* Sur le SBF 120, SOLOCAL, plus forte hausse de l'indice, a clôturé en hausse de 7,23% à 0,43 euro, le spécialiste des annuaires imprimés et numérisés ayant bénéficié d'un rebond sur un support technique vers 0,40 euro.

* Très volatiles, les valeurs biopharmaceutiques ont progressé. INNATE PHARMA a accentué ses gains en fin de séance, clôturant en hausse de 4,47% à 13,78 euros. De son côté, GENFIT a pris 3,17% à 34,825 euros.

* AIR FRANCE-KLM a grimpé de 3,62% à 6,19 euros, porté par l'annonce d'un accord de productivité signé entre la compagnie néerlandaise KLM et le syndicat de pilotes VNV.

* TECHNICOLOR s'est octroyé 5,84% à 5,852 euros, la valeur ayant fortement rebondi après avoir comblé mardi un gap ouvert début mars à 5,519 euros.

* NEXITY a clôturé en hausse de 3,93% à 36,20 euros dans le sillage de la publication de KAUFMAN & BROAD (+0,54% à 27,90 euros), qui a annoncé une progression de 23,6% de ses réservations en valeurs au 1er semestre et une progression de son chiffre d'affaires sur la même période.

* STENTYS a bondi de 12,45% à 5,87 euros dans des volumes 5,7 fois supérieurs à leur moyenne quotidienne des trois derniers jours sur Euronext, les investisseurs ayant salué l'accélération de la croissance de l'activité du spécialiste de la conception de stents au deuxième trimestre.

* NV CONSTRUCTEURS a grimpé de 9,91% à 15,20 euros dans des volumes fournis, le titre ayant comblé un gap ouvert fin mai à 15 euros, après être repassé au-dessus de sa moyenne mobile à 50 jours.

* PARROT a clôturé en hausse de 4,64% à 46 euros, effaçant une partie de ses pertes de la veille (-6,57%) provoquées par une note de Natixis dans laquelle le broker invitait à prendre des profits et avait sorti la valeur de sa liste de "Midcaps recommandées" après une surperformance de 120% depuis la fin avril.

(Alexandre Boksenbaum-Granier et Raphaël Bloch, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...