Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a amplifié ses pertes en fin de séance et clôturé en baisse de 2,27% à 4.604,64 points au lendemain d'une perte de plus de 2% consécutive à la victoire du "non" grec. La recherche d'une solution à la crise grecque se révèle plus difficile qu'attendu. La BCE a de son côté fait savoir qu'elle ne pouvait accorder des liquidités d'urgence (ELA) à des conditions trop généreuses. L'ELA est actuellement le ballon d'oxygène des banques grecques.

* Les matériaux de base (-3,9%), plombés par la chute des cours des métaux, les pétrolières (-2,68%), pénalisées par la chute des cours du pétrole, ainsi que des valeurs cycliques, notamment l'automobile (-2,81%) et les télécoms (-1,98%) ont accusé les plus fortes baisses sectorielles en Europe.

ARCELORMITTAL a chuté de 6,41% 7,889 euros, ERAMET de 3,77% à 63,22 euros et APERAM de 3,77% aussi, à 33,06 euros.

TOTAL a perdu 2,09% à 42,005 euros.

TECHNIP (-8,27% à 49,295 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 après avoir annoncé un plan de restructuration qui prévoit notamment la suppression de 6.000 postes.

Les autres valeurs liées à l'industrie pétrolière, comme VALLOUREC (-7,19% à 16,66 euros) ou CGG (-7,22% à 4,345 euros), ont subi de lourdes pertes. MAUREL ET PROM a perdu 5,19% à 6,085 euros.

PEUGEOT et RENAULT ont abandonné respectivement 4,68% à 17,725 euros et 3,71% à 90,67. VALEO a lâché 3,73% à 134,35 euros.

* Contre la tendance, EUROFINS SCIENTIFIC a signé la plus forte hausse du SBF 120 (+1,78% à 279,65 euros), portée une note de Berenberg qui relève son objectif de cours de 260 à 320 euros, réitère son conseil d'achat et salue la diversité de ses activités et sa politique d'acquisitions.

* INNATE PHARMA a grimpé de 1,04% à 13,57 euros, soutenu par la mise en oeuvre de son accord avec ASTRAZENECA pour le codéveloppement et la commercialisation de son anticorps anti-NKG2A, IPH2201.

(Raoul Sachs et Raphaël Bloch, édité par Cyril Altmeyer)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...