Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a enregistré une deuxième séance consécutive de baisse et a perdu 1,12% à 4.881,95 points à la clôture, plombée par la baisse des valeurs pétrolières et minières et le retour des inquiétudes sur le dossier de la dette grecque.

* Les valeurs pétrolières (-3,5%), pénalisées par la chute des cours du brut (-2,63% à 18h02) et les matériaux de base (-2,2%), affectés par la baisse des métaux, ont accusé les plus fortes baisses sectorielles en Europe.

TECHNIP (-3,98% à 57,96 euros), TOTAL (-3,22% à 45,18 euros) ont accusé les deux plus fortes baisses du CAC 40. ARCELORMITTAL a perdu 2,63% à 9,766 euros et ERAMET 2,95% à 87,65 euros.

Sur le SBF 120 (-1,03% à 3.848,99 points), CGG a perdu 4,49% à 5,915 euros, VALLOUREC 4,07% à 21,565 euros, alors que MAUREL ET PROM a abandonné 3,99% à 7,295 euros et APERAM 3,09% à 34,61 euros.

* Les VALEURS BANCAIRES de la zone euro (-1,3%), pénalisées par le retour des craintes autour du dossier de la dette grecque.

CREDIT AGRICOLE a cédé 1,78% à 12,72 euros), BNP PARIBAS 1,77% à 51,04 euros et SOCIETE GENERALE 1,50% à 40,95 euros.

* Les TÉLÉCOMS ont rebondi à Paris, les investisseurs se montrant soulagés par les annonces de Free, qui va lancer une nouvelle box, alors que le marché craignait une nouvelle guerre des prix dans le secteur.

ORANGE a gagné 1,83% à 15,315 euros, au lendemain d'une baisse de 5,7%. BOUYGUES s'est adjugé 1,89% à 35,76 euros (-3,5% lundi), NUMERICABLE-SFR 1,48% à 55 euros (-9,7% lundi), et ILIAD 0,43% à 221,25 euros (-4% lundi).

* EDF a rebondi de 1,89% à 22,685 euros (au lendemain d'une baisse de près de 3%) après les propos d'Emmanuel Macron qui a déclaré dans un entretien à Reuters qu'une fusion entre EDF et AREVA (-3,12% à 8,862 euros) n'était pas à l'ordre du jour.

* TECHNICOLOR (+2,25% à 5,91 euros) a fini en tête des hausses du SBF 120, reprenant son mouvement ascendant marqué par l'ouverture d'un gap haussier (5,625/5,70 euros) le 3 mars, date à laquelle le titre est passé au-dessus de sa moyenne mobile 20 jours.

* GENFIT a confirmé son statut de valeur volatile en reprenant 1,65% à 56,04 euros, après avoir lâché plus de 15% au cours des deux séances précédentes sur fond d'interrogations à l'égard du niveau de risque présenté par la société biopharmaceutique, qui affiche un gain de 53% depuis le début de l'année.

* BIC a perdu 3,20% à 129,95 euros. Kepler Cheuvreux a repris mardi le suivi de la valeur avec une recommandation à "alléger" et un objectif de cours de 100 euros.

* Tarkett a perdu 2,86% à 20,4 euros, la valeur se reposant sur un support technique situé entre 20,20 et 20,40 euros après avoir échoué à franchir durablement et significativement une résistance vers 21,20 euros.

* SÉCHÉ ENVIRONNEMENT s'est octroyé 4,89% à 28,11 euros, les investisseurs saluant les résultats annuels et les perspectives annoncés la veille par le spécialiste des services à l'environnement.

(Alexandre Boksenbaum-Granier et Raphaël Bloch, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...