Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en hausse une séance marquée par plusieurs résultats d'entreprises, soutenue par les déclarations de Vladimir Poutine invitant les séparatistes pro-russes de l'est de l'Ukraine à reporter leur référendum d'autodétermination prévu ce dimanche.

L'indice CAC 40 a fini sur un gain de 0,41% à 4.446,44 points.

* CRÉDIT AGRICOLE (+6,8% à 11,86 euros) a signé la plus forte hausse du SBF 120 après avoir annoncé une hausse de 29,6% de son bénéfice net au premier trimestre, à 868 millions d'euros, grâce notamment à la baisse significative de ses provisions pour risque de crédit.

A l'inverse, SOCIETE GENERALE a lâché 0,82% à 43,515 euros, la banque ayant été contrainte d'enregistrer une dépréciation d'écart d'acquisition (goodwill) dans ses comptes du premier trimestre de 525 millions d'euros en Russie, notamment en raison de la situation en Ukraine.

* CGG a chuté de 10,6% à 10,925 euros, plus forte baisse du SBF 120 à la suite de la publication de résultats en forte baisse au titre du premier trimestre 2014, le spécialiste français des services et équipements géophysiques subissant la réduction des budgets d'exploration des compagnies pétrolières.

* SAINT-GOBAIN (-3,31% à 42,22 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 après que WENDEL (-0,42% à 107,50 euros) a cédé 24 millions actions qu'elle détenait dans le groupe de matériaux, soit 4,3% du capital, pour un montant d'environ un milliard d'euros.

* ARKEMA a cédé 3,26% à 77,39 euros. Le groupe a fait état d'une baisse de son chiffre d'affaires et de son Ebitda imputable à la dégradation des conditions de marché dans les gaz fluorés industriels et à des effets de change négatifs.

* VEOLIA ENVIRONNEMENT a lâché 2,62% à 12,985 euros, son résultat opérationnel récurrent ayant diminué de 7% au premier trimestre, impacté par des conditions climatiques exceptionnellement douces qui ont pesé sur l'activité de sa filiale Dalkia France.

* JCDECAUX a perdu 2,37% à 28,895 euros malgré les prévisions du groupe qui s'attend au deuxième trimestre à une progression de son chiffre d'affaires supérieure à celle du premier, durant lequel la croissance organique (+2,3%) est ressortie meilleure qu'attendu. Des analystes soulignent la faiblesse du début d'année, notamment dans les marchés émergents.

* MAUREL et PROM a fini en repli de 1,62% à 12,78 euros. Société générale a abaissé sa recommandation de "conserver" à "vendre", le broker invitant à la prise de bénéfices et optant pour la prudence compte tenu du manque de visibilité sur la stratégie de la société.

* BOLLORE (-1,49% à 450,05 euros) a publié un chiffre d'affaires en repli au premier trimestre en raison du recul des prix et des volumes des produits pétroliers, lié aux températures clémentes enregistrées sur cette période, ce qui a pesé sur sa branche "logistique pétrolière".

* NEXANS a pris 4,13% à 41,485 euros. Des analystes saluent la publication trimestrielle qu'ils jugent solide, reflet d'un bon début d'année, après que le groupe a fait état d'une hausse de près de 4% de son chiffre d'affaires au premier trimestre. Natixis a relevé son objectif de cours de 32 à 33 euros.

* CASINO s'est octroyé 3,59% à 92,30 euros, le marché saluant l'annonce du regroupement par le distributeur de ses principales activités de e-commerce en France, en Colombie et en Asie et au Brésil au sein d'un pôle pesant plus de quatre milliards de dollars de chiffre d'affaires qu'il prévoit de coter aux Etats-Unis.

* HAVAS (+3,41% à 5,915 euros) a fait état d'une progression plus forte que prévu de son chiffre d'affaires au premier trimestre, à la faveur d'un retour à la croissance de ses ventes en Amérique du Nord et de gains de contrats.

* KORIAN-MEDICA a progressé de 3,1% à 27,94 euros, Exane BNP Paribas, qui a relevé sa recommandation de "neutre" à "surperformance" avec un objectif de cours porté de 21 à 33 euros sur le titre, considérant que le marché sous-estime les synergies potentielles de la récente fusion entre Korian et Medica.

* TOTAL s'est adjugé 1,93% à 51,70 euros, testant ainsi une résistance technique vers 52 euros, représentant un plus haut depuis juillet 2008. Par ailleurs, le cours du baril de brut léger américain avance de 1,3% à 17h45, profitant d'une baisse marquée des réserves américaines annoncée pour la semaine passée.

* ACCOR a pris 1,89% à 36,05 euros. Natixis a relevé son objectif de cours de 40 à 45 euros et réitéré son conseil d'achat.

* ESSILOR a grimpé de 1,88% à 77,37 euros. Les actionnaires d'Essilor ont approuvé l'ensemble des résolutions proposées lors de l'assemblée générale du groupe, dont la distribution d'un dividende de 0,94 euro par action au titre de l'exercice 2013, qui sera versé aux actionnaires à compter du 27 mai, contre 0,88 euro pour 2012.

(Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI