Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies mardi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 est revenu dans le vert pour finir en légère hausse (+0,26% à 4.274,20 points).

* ALSTOM (+5,34% à 27,595 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40, la nouvelle du lancement de la procédure d'une cession d'actifs ayant déclenché un fort rebond du titre.

* GEMALTO (+5,32% à 84,47 euros) se classe juste derrière, le titre venant d'être intégré par Goldman Sachs à sa liste de valeurs à acheter en priorité (conviction buy list).

* Les valeurs liées au pétrole ont souffert. VALLOUREC (-2,49% à 39,34 euros) et TECHNIP (-2,26% à 67,6 euros) ont accusé les plus fortes baisses du CAC 40.

* Hors CAC, CGG a perdu 2,96% à 12,29 euros. CM-CIC Securities a abaissé son conseil d'achat à accumuler avec un objectif de cours ramené de 19,5 à 15 euros. Le groupe a annoncé une baisse du taux de disponibilité de ses navires à 83% au quatrième trimestre 2013 (contre 89% au troisième trimestre 2013).

* ALCATEL-LUCENT a abandonné 2,2% à 3,199 euros. Goldman Sachs a réitéré son opinion "neutre" et a ajusté son objectif de cours de 2,47 à 4,0 euros.

* BOUYGUES a gagné 1,35% à 29,36 euros après avoir été retenu par Monaco pour réaliser une extension de six hectares de la Principauté sur la mer. Bouygues Telecom a par ailleurs écrit à Free pour lui proposer de l'aider à déployer un réseau mobile, rapporte le quotidien Les Echos, qui voit dans cette offre une critique de l'accord d'itinérance conclu entre la filiale d'ILIAD et ORANGE.

* IPSEN (-5,99% à 32,01 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120 après avoir annoncé mardi sa décision d'assumer seul le lancement de Somatuline dans les tumeurs neuro-endocrines aux Etats-Unis, ce qui va retarder son objectif de rentabilité en Amérique du Nord.

Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI